POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Tracé dévoilé

Le tram à Bonnevoie en septembre 2022



Le tramway de Luxembourg poursuit son développement, et les travaux de prolongement de la ligne vers le sud progressent. Il faudra 3 minutes et 40 secondes pour relier la gare au Lycée technique de Bonnevoie, ont annoncé lundi les responsables du projet.

Deux nouveaux arrêts de tram viendront compléter la ligne dès septembre 2022, ont détaillé lundi le ministère de la Mobilité et des Travaux publics, la Ville de Luxembourg et Luxtram.

Au total, 1.200 mètres de tronçon viendront s’ajouter au réseau, qui s’étend actuellement de Luxexpo à la gare.

Jusqu’à 42.000 voyageurs hebdomadaires ont été comptabilisés en ce mois d’avril 2021 sur le réseau Luxtram, soit le double depuis décembre 2020 et la mise en service du tronçon allant de la place de l’Étoile à la gare. Les autorités ambitionnent de monter la jauge à 80.000 voyageurs lorsque le tram roulera jusqu’à Bonnevoie, puis 120.000 à terme lorsqu’il reliera l’aéroport au stade national.

Dans le détail, le tram doté d’une alimentation aérienne (comme c’est le cas actuellement sur le plateau du Kirchberg) empruntera le pont Buchler – élargi pour l’occasion –, avant d’emprunter la nouvelle N3, présentée comme un «boulevard urbain entre la route de Thionville et le Rangwee», pour atteindre son terminus temporaire au Lycée technique de Bonnevoie.

Ce point d’arrêt est appelé à se transformer en un pôle d’échange multimodal avec la rencontre des bus, des Vel’oh et d’un parking sécurisé pour bicyclettes mBox. 

Deux arrêts en langue luxembourgeoise

Le tram fera donc arrêt à Leschte Steiwer/Dernier Sol et au Lycée Bouneweg. «Le but a été de retenir un ensemble de noms représentatifs de l’Histoire et de privilégier l’emploi de la langue luxembourgeoise», justifient les autorités dans un communiqué.

Au 19e siècle, l’auberge Um Leschte Steiwer se situait dans la rue du Dernier Sol, et un «Steiwer» désigne une petite pièce de monnaie, celle qui était dépensée par les paysans dans cette auberge située sur la route vers Hesperange.

Le chantier du tram , remporté par un consortium de plusieurs entreprises, se poursuivra dès le premier semestre 2022 pour la phase ultérieure de 3,7km entre le Lycée technique de Bonnevoie et le nouveau stade national. Sa conclusion se profilerait pour 2023. L’année suivante, les travaux devraient se concentrer sur le tronçon reliant le Kirchberg à l’aéroport de Luxembourg, a fait savoir le ministre de la Mobilité,  François Bausch (déi Gréng).