COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Michel Cucchiara (Mandexpa)

«Tout passe par le digital et la transparence»



Michel Cucchiara: «Je pense qu’il faut être un expert et connaître son sujet par cœur, croire à son projet et que celui-ci apporte une vraie valeur ajoutée à ses utilisateurs!» (Photo: Mandexpa)

Michel Cucchiara: «Je pense qu’il faut être un expert et connaître son sujet par cœur, croire à son projet et que celui-ci apporte une vraie valeur ajoutée à ses utilisateurs!» (Photo: Mandexpa)

En amont de l’événement Start-up Stories: Round 1 organisé par le Paperjam Club le mardi 25 février 2020 à den Atelier, le représentant de la start-up Mandexpa, Michel Cucchiara, partage sa vision d’entrepreneur.

Comment avez-vous eu l’idée à l’origine de votre start-up?

Michel Cucchiara. – «Ayant été agent immobilier durant presque 10 ans, et après avoir beaucoup échangé avec les clients vendeurs, les acheteurs et les professionnels de l’immobilier, je me suis rendu compte que chacun d’entre eux rencontrait des problèmes. 

De ce constat, je me suis dit que si je pouvais apporter une solution aux particuliers pour qu’ils aient toutes les chances de vendre leur bien en toute transparence avec un maximum de publicité possible sans que ça ne leur coûte 1€ supplémentaire et que cette même solution apporterait aux agences adhérentes un gage de qualité, de sérieux de reconnaissance, de CA, alors chacun pourrait profiter pleinement de ces avantages!

De l’idée à sa concrétisation, il n’y a qu’un pas... et pourtant. Quel a été l’élément déclencheur de votre aventure entrepreneuriale?

«J’ai participé à une conférence immobilière européenne au Portugal où il y avait des chercheurs, des professeurs de l’institut d’Arward, qui expliquaient comment serait le monde de demain. 

Ça a été pour moi une révélation, et c’est à ce moment-là que j’ai compris que tout passerait par le digital et par la transparence. Lorsque je suis retourné chez moi, je me suis mis à écrire et à imaginer la solution Mandexpa!

Quelles sont les qualités requises pour lancer une start-up?

«Je pense qu’il faut être un expert et connaître son sujet par cœur, croire à son projet et que celui-ci apporte une vraie valeur ajoutée à ses utilisateurs!»

Vous pouvez vous inscrire à l’événement Start-up Stories: Round 1 sur https://paperjam.lu/club/event/2020-02-25-start-up-stories-round-1