POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Nouvelle mesure

Tous les passagers testés à l’arrivée au Findel



Le ministre de la Mobilité, François Bausch (2e à partir de la gauche), au stand de testing à l’aérogare de Luxembourg, en compagnie des représentants du laboratoire Ketterthill et du CEO de Lux-Airport, René Steinhaus (à droite) (Photo: SIP)

Le ministre de la Mobilité, François Bausch (2e à partir de la gauche), au stand de testing à l’aérogare de Luxembourg, en compagnie des représentants du laboratoire Ketterthill et du CEO de Lux-Airport, René Steinhaus (à droite) (Photo: SIP)

Le gouvernement offrira un bon pour un test dans les laboratoires du pays ou un test sur place à tous les passagers qui arriveront au Luxembourg. Histoire de pouvoir suivre une éventuelle contagion.

Voyageur d’affaires ou touriste, tout passager du secteur aérien posant le pied sur le tarmac du Findel aura droit à un test de détection du Covid-19.

Il recevra soit un bon, valable pour plusieurs jours, pour se faire tester dans un laboratoire d’analyses médicales de son choix, soit un test sur place, dans une station que Lux-Airport a installée dans l’aérogare, dit le communiqué du ministère de la Mobilité.

En cas de résultat positif, la personne sera placée à l’isolement et ses contacts au Luxembourg seront tracés. Le ministère ne précise pas la méthode utilisée, mais compte tenu de l’aversion du Luxembourg à l’égard d’une application de traçage, il s’agira d’une conversation avec la personne touchée.

«Les autorités du pays de résidence de la personne dépistée sont également informées d’un résultat positif», dit le communiqué, qui organise ce projet pilote pour un mois depuis le 29 mai. S’il était concluant, le gouvernement étudierait l’opportunité de l’élargir à d’autres portes d’entrée du pays.