ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Smart living

Tokeny choisie par Neovate pour lever 42 millions



260535.jpg

Avec Wisp, tous les objets connectés et tous les fournisseurs de services seront réunis sur une seule plate-forme intelligente. Une révolution d’abord installée en Malaisie. (Photo: Shutterstock)

Une société maltaise ambitionne de mettre sur le marché les appartements les mieux connectés du monde en 2023 à Kuala Lumpur. Neovate a choisi le dernier vainqueur des Fintech Awards, Tokeny, pour lever 42 millions de dollars.

«Je ne sais pas si cela va marcher. Pour tweeter, je suis en train de parler au réfrigérateur parce que ma mère m’a encore confisqué tous mes appareils électroniques.» Dans un tweet inédit, une jeune Américaine de 15 ans, punie pour avoir causé un incendie dans la cuisine familiale 15 jours plus tôt, était trop accro aux réseaux sociaux pour rester muette.

Et si l’histoire, racontée par The Guardian , allait encore plus loin?

Et si la totalité de l’appartement était dirigée par une intelligence artificielle conversationnelle (IAC)? Si cette dernière était capable d’intégrer tous les objets connectés sur une seule plate-forme, si elle comprenait tous les langages naturels, tous les contextes de ces conversations, dans un environnement sécurisé, si elle proposait une reconnaissance vocale et faciale et détectait la présence de chacun dans chacune des pièces et si elle permettait de commander une pizza à livrer ou un Uber?

Ce projet futuriste, c’est Wisp .

La société maltaise qui le développe, Neovate, assure qu’avec un marché de l’automatisation domestique qui devrait passer de 65 milliards de dollars en 2017 à 116 milliards en 2023, avec un marché des objets connectés dotés d’intelligence artificielle à 470 milliards de dollars en 2020 (Bain & Company) et un marché des assistants vocaux qui passera de 12 à 45 milliards de dollars en 2023, son IAC a un potentiel incroyable.

Si tout se passe comme prévu, cette solution inédite devrait équiper des bâtiments de Neopod One... à Kuala Lumpur, en Malaisie, en 2023

Une STO pour rassurer les investisseurs

À condition de trouver 42 millions de dollars qui permettraient de lancer le véritable développement de ce projet, terrains, bâtiments et technologie compris. Du coup, la société maltaise a décidé de lever des capitaux via des tokens – qui représenteront des parts de la société – en passant par la solution développée par Tokeny, le dernier vainqueur des Fintech Awards chez KPMG au Luxembourg .

Le CEO de Neovate, Sam Helmy, et celui de Tokeny, Luc Falempin, joints séparément par Paperjam, l’assurent quasiment dans les mêmes termes: les investisseurs – institutionnels pour l’instant – seront protégés exactement de la même manière que les investisseurs dans des actions traditionnelles.

60.000 abonnés pour être profitable

Neopod One est déjà en train de commercialiser ces appartements futuristes auprès de grandes sociétés qui en ont besoin pour des cadres supérieurs juniors ou des consultants de haut niveau. La location auprès de particuliers ne commencera que six mois avant la livraison des appartements pour assurer un taux d’occupation maximum, dit le «white paper», ce document de 42 pages qui présente la levée de fonds à des investisseurs potentiels et aux autorités.

Quand Wisp aura atteint 60.000 abonnés – son niveau de profitabilité –, le document indique que les 445 unités auront atteint une valeur de 51 millions de dollars, un calcul basé sur le prix du mètre carré (450 dollars) ou de l’appartement (107.000 dollars) dans la capitale malaisienne, sachant que la levée de fonds sera consacrée à 80% à la dimension immobilière du projet.

Mais la plate-forme compte avoir 200.000 utilisateurs au cours des premiers mois après le lancement et équiper 10 millions d’appartements ou de maisons d’ici 2025.