ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Marketing

Tod Nielsen, nouveau CEO de Talkwalker



35 ans après ses débuts chez Microsoft, Tod Nielsen entend ancrer la présence globale de Talkwalker. Il remplace Robert Glaesener à la tête de la société née au Luxembourg. (Photo: Talkwalker)

35 ans après ses débuts chez Microsoft, Tod Nielsen entend ancrer la présence globale de Talkwalker. Il remplace Robert Glaesener à la tête de la société née au Luxembourg. (Photo: Talkwalker)

Après 10 ans à la tête de Talkwalker, Robert Glaesener fait un pas de côté: il prendra la présidence du conseil d’administration, mais cède son poste de CEO à Tod Nielsen.

«J’ai toujours été un défenseur de l’orientation client – les marques qui écoutent leurs clients et s’adaptent rapidement à leurs besoins seront les leaders du marché», a déclaré Tod Nielsen. «Aujourd’hui, cette réactivité et cette compréhension du client sont plus cruciales que jamais.»

«Lorsque l’opportunité s’est présentée de travailler avec Talkwalker», a ajouté le nouveau CEO, «j’étais ravi de la saisir. Talkwalker aide nos clients à comprendre et à se rapprocher de leurs clients en traduisant l’intelligence des consommateurs pour prendre des décisions commerciales concrètes.»

Six mois après avoir quitté FinancialForce, il remplace Robert Glaesener , qui deviendra président du conseil d’administration. Au cours des 10 années de mandat de ce dernier, Talkwalker a connu une croissance exponentielle, passant d’une petite start-up à une entreprise mondiale comptant 500 employés dans le monde. 2020 a été une année qui a cristallisé l’importance de l’intelligence des consommateurs, avec plus de 800 nouvelles marques choisissant Talkwalker pour mieux comprendre leurs clients. Cela s’est traduit par une autre année couronnée de succès, avec une croissance impressionnante de 38% des revenus d’une année sur l’autre et une croissance de 46% des entreprises clientes.

«Vétéran de l’industrie technologique qui a eu la chance de travailler pour de fantastiques entreprises technologiques au cours des trois dernières décennies», comme il se décrit lui-même, M. Nielsen a commencé dans les années 1980 chez Microsoft. «J’ai ensuite occupé des postes de direction dans des sociétés telles que BEA Systems, Oracle et Borland Corporation. Pendant mon mandat en tant que COO chez VMware, nous avons multiplié notre capital par neuf à plus de 50 milliards de dollars. Dès lors, je suis devenu membre de la famille Salesforce en tant que CEO d’Heroku et j’ai repris la gestion de l’ensemble de l’activité de la plateforme. Et, plus récemment, j’étais président et chef de la direction de FinancialForce, qui, sous ma direction, est devenu le principal outil ERP pour les sociétés de services sur la plateforme Salesforce.»

«Talkwalker s’est toujours efforcée de former et d’autonomiser notre communauté d’utilisateurs et je compte bien poursuivre dans cette voie, non seulement pour favoriser la croissance de Talkwalker, mais aussi celle de nos partenaires. Je veux avoir un impact positif à grande échelle sur notre écosystème, aider tous nos clients à se rapprocher de leurs propres consommateurs pour assurer le succès de tous et, pour finir, changer le monde pour vivre mieux», conclut-il, selon le communiqué diffusé par la société.