POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

847 recrutements en cours

Un tiers de policiers en plus d’ici trois ans



Le directeur général de la police, Philippe Schrantz, et le ministre de la Sécurité intérieure, Henri Kox, ont présenté un des plus ambitieux plans de recrutement dans la police. (Photo: Police grand-ducale)

Le directeur général de la police, Philippe Schrantz, et le ministre de la Sécurité intérieure, Henri Kox, ont présenté un des plus ambitieux plans de recrutement dans la police. (Photo: Police grand-ducale)

Le «nouveau» ministre de la Sécurité intérieure, Henri Kox (Déi Gréng), et le directeur général de la police, Philippe Schrantz, ont présenté lundi les modalités d’un ambitieux plan de recrutement de 607 policiers et 240 civils d’ici trois ans.

«Personne ne songe à recruter 300 policiers en une fois!» 2016. Directeur des ressources humaines de la police, parti aux CFL et revenu à la tête de la police, Philippe Schrantz fait du recrutement LE dossier prioritaire de la police .

Quatre ans plus tard et deux ans après la réforme de la loi sur la police grand-ducale, le patron de la police a doublé la mise: ce lundi, sous la conduite du nouveau ministre de la Sécurité intérieure, Henri Kox (Déi Gréng), il annonce les modalités de recrutement de 607 policiers et 240 agents civils d’ici trois ans, dans un plan de recrutement jamais vu annoncé en juillet 2019 par le vice-Premier ministre et alors ministre de la Sécurité intérieure, François Bausch (Déi Gréng).

Le chiffre doit être placé en face des effectifs totaux: 1.900 policiers et 400 agents civils exercent aujourd’hui. Le recrutement équivaut donc au tiers des effectifs actuels.

Tout commencera, comme pour tout candidat à la fonction publique, par l’examen d’aptitude générale, qui a lieu plusieurs fois par an. Les inscriptions pour les prochaines sessions sont prévues du 13 au 19 août pour le groupe B1 et du 10 au 16 septembre pour le groupe C1. Une fois ces épreuves passées, les candidats auront des tests de français et d’allemand, une épreuve sportive et des tests psychologiques.

Les candidats seront ensuite admis à l’École de police au printemps 2021 pour deux ans au lieu de trois auparavant. Et encore, la deuxième année, les futurs agents seront directement dans le bain en intégrant les commissariats et la police judiciaire.

De nouveaux locaux devraient être mis à disposition à la Cité policière du Findel pour accueillir ces nouveaux policiers en formation. Les 200 candidats directs et les 90 personnes déjà en formation seront intégrés au programme.