POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Brexit

Theresa May démissionne ce vendredi 7 juin



245349.jpg

Theresa May, 62 ans, doit quitter le 10 Downing Street ce vendredi 7 juin. (Photo: Archives/Shutterstock)

Clap de fin pour la Première ministre britannique. C’est ce vendredi 7 juin que Theresa May doit démissionner de son poste, cédant à la pression intense qu’elle a subie depuis le référendum sur le Brexit en 2016.

Theresa May, 62 ans, doit quitter le 10 Downing Street ce vendredi 7 juin. La Première ministre britannique l’avait annoncé le 24 mai dernier , après l’échec d’une énième négociation en vue de faire valider l’accord sur une sortie ordonnée du Royaume-Uni de l’UE.

«Je vais bientôt quitter le travail qui a été l’honneur de ma vie. Je le fais sans rancœur et avec une immense et profonde gratitude pour avoir eu l’opportunité de servir le pays que j’aime», avait-elle conclu, en larmes, face à la presse.

Boris Johnson favori

Quittant ainsi son poste de leader du parti conservateur, c’est désormais sa succession qui est au cœur des discussions au Royaume-Uni. Et, hasard du calendrier, son départ est précédé d’une lourde défaite de son parti. Ce jeudi 6 juin s’est tenue une élection législative partielle dans la ville de Peterborough, où le vote conservateur est passé de 46,8% en 2017 à 21,4%.

Onze candidats sont aujourd’hui en lice pour prendre la tête de l’exécutif britannique. Parmi eux, Boris Johnson, ex-ministre des Affaires étrangères, ancien maire de Londres, apparaît comme le grand favori selon de nombreux observateurs.