POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Pandémie

10.000 tests Covid-19 en maisons de retraite



Durant les prochains jours, Le LNS testera 10.000 personnes dans les maisons de retraite. (Photo: Shutterstock)

Durant les prochains jours, Le LNS testera 10.000 personnes dans les maisons de retraite. (Photo: Shutterstock)

Le Laboratoire national de santé (LNS) participe à un programme national de dépistage du Covid-19 dans les établissements pour personnes âgées. 10.000 personnes seront testées au total, résidents et personnel soignant. La Direction de la santé se servira de ces résultats pour prendre des décisions sur les mesures de confinement.

La Direction de la santé lance une campagne de dépistage systématique du Covid-19 dans les maisons de retraite et de soins pour personnes âgées. 10.000 tests sont prévus au total, sur les résidents (environ 6.000 personnes), mais aussi le personnel soignant (4.000) dans 52 établissements.

Travail d’équipe

«Le personnel de l’Inspection sanitaire effectuera des prélèvements par frottis naso-pharyngés dans les établissements d’hébergement et de soins, dans une salle spécialement équipée à cet effet, ou dans les chambres des patients alités», explique le Dr Françoise Berthet, directrice adjointe de la Direction de la santé. Ils seront ensuite envoyés pour analyse au LNS, dans le laboratoire de virologie-sérologie.

Les tests commenceront dans la semaine. «Nous avons terminé l’assemblage des kits, fournis à l’Inspection sanitaire», précise le LNS.

L’action sera coordonnée par le Luxembourg Institute of Health (LIH). Elle a pour but d’obtenir des informations  sur «les formes asymptomatiques et la prévalence de la maladie, permettant de soutenir la stratégie de prévention et de contrôle du Covid-19 dans les établissements pour personnes âgées. Elle  fournira également des données qui aideront à prendre des décisions concernant la levée des mesures de confinement».

Pour l’instant, les visites restent interdites dans ces établissements au Luxembourg, alors qu’en France, ceux-ci rouvrent prudemment leurs portes depuis ce lundi.

«Dans la lutte contre le Covid-19, le facteur temps joue un rôle majeur, en particulier pour les personnes âgées, qui sont très exposées au risque de contracter la maladie. C’est pourquoi nos employés ne travailleront pas seulement sept jours par semaine, comme c’est déjà le cas, mais pratiquement 24 heures sur 24. Ainsi, en partenariat avec l’Inspection sanitaire et le LIH, nous contribuons à aider les personnes âgées par le biais de la prévention», indique le Pr Dr Friedrich Mühlschlegel, directeur du LNS. L’institution rappelle aussi la qualité de ses tests, qu’elle a elle-même établis et validés.