ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

la préparation à la réouverture

Le restaurant Tempo prépare le retour de ses clients



Depuis lundi matin, au Tempo, au Kirchberg, on se retrousse les manches en prévision d’un retour sécurisé de la clientèle. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

Depuis lundi matin, au Tempo, au Kirchberg, on se retrousse les manches en prévision d’un retour sécurisé de la clientèle. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

L’autorisation de rouvrir ce vendredi 29 mai n’était pas encore connue que certains restaurants étaient déjà en ébullition pour préparer le retour de la clientèle. Exemple avec Tempo, au Kirchberg.

En ce lundi 25 mai, tous les professionnels de la restauration étaient fébriles: c’est en effet à 17h que le Premier ministre Xavier Bettel (DP) a annoncé que les cafés et restaurants pourront rouvrir dès vendredi, et même mercredi pour les terrasses .

Une décision qui était attendue avec impatience, pour un secteur durement impacté par les mesures de fermeture sanitaire prises par le gouvernement le 15 mars dernier.

Bien avant l’annonce, certains établissements étaient d’ores et déjà sur le pont depuis le matin pour anticiper, nettoyer et mettre en place les mesures qui semblent déjà évidentes, comme l’espacement des tables. C’est le cas du Tempo , au Kirchberg, où le chef Morris Clip et ses équipes font déjà chauffer l’huile de coude.

Stéphanie Jauquet , la gérante du restaurant attenant à la Philharmonie, a précisé à Paperjam le déroulé de cette journée: «Le plus important pour le moment est de bien nettoyer l’endroit et d’adapter la disposition des tables. À l’intérieur, nous allons réduire notre capacité d’accueil de moitié pour arriver à 40 personnes seulement. Par contre, nous avons un avantage au Tempo, c’est que nous pouvons nous étendre sur la place de l’Europe environnante, et ainsi maintenir plus ou moins notre capacité extérieure à 80 couverts.»

Les équipes du Tempo préparent l’agrandissement de la terrasse sur la place de l’Europe. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

1 / 5

Les équipes du Tempo préparent l’agrandissement de la terrasse sur la place de l’Europe. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

2 / 5

Les équipes du Tempo préparent l’agrandissement de la terrasse sur la place de l’Europe. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

3 / 5

Les équipes du Tempo préparent l’agrandissement de la terrasse sur la place de l’Europe. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

4 / 5

Les équipes du Tempo préparent l’agrandissement de la terrasse sur la place de l’Europe. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

5 / 5

Étendre une belle terrasse, un atout dont elle ne dispose cependant pas dans son autre restaurant, Um Plateau, dont la capacité extérieure sera réduite de moitié également. 

Le chef Clip précise quant à lui: «Nous nous activons pour que la cuisine soit impeccable et sécurisée, commencer la mise en place du bar et de la salle. On peut dire que j’ai eu le temps de plancher sur une nouvelle carte, et j’ai hâte de la faire découvrir. On espère que les clients seront au rendez-vous et vont jouer le jeu avec nous!»

En cuisine et en salle, le chef du Tempo Morris Clip et son équipe nettoient et mettent en place ce qui peut déjà l’être. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

1 / 4

En cuisine et en salle, le chef du Tempo Morris Clip et son équipe nettoient et mettent en place ce qui peut déjà l’être. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

2 / 4

En cuisine et en salle, le chef du Tempo Morris Clip et son équipe nettoient et mettent en place ce qui peut déjà l'être. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

3 / 4

En cuisine et en salle, le chef du Tempo Morris Clip et son équipe nettoient et mettent en place ce qui peut déjà l'être. (Photo: Romain Gamba / Maison Moderne)

4 / 4