POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

un nouvel outil

Taxes, accises, douane…: Access2Markets sait tout



Le nouvel outil européen doit aider les PME dans leur business international, tant au niveau de l’import que de l’export. (Phoo: Shuttertsock)

Le nouvel outil européen doit aider les PME dans leur business international, tant au niveau de l’import que de l’export. (Phoo: Shuttertsock)

C’est fait: la plateforme européenne Acces2Markets a été lancée ce mardi, comme annoncé par le commissaire européen au Commerce Valdis Dombrovskis. Un outil qui devrait grandement aider les PME dans leurs recherches concernant les taxations internationales, droits de douane…

Pour des petites et moyennes entreprises qui souhaitent importer ou exporter des biens ou des services, il n’est pas toujours facile de retrouver son chemin dans la jungle des taxes, droits de douane et autres barrières commerciales. Ce qui peut être un réel frein à l’internationalisation et/ou coûter très cher.

Bonne nouvelle: la Commission européenne vient de mettre en ligne ce mardi la très attendue plateforme  Access2Markets . Ce qui avait été annoncé par le commissaire Valdis Dombrovskis lors de son audition devant la commission du commerce international, avant de succéder à Phil Hogan.

Un outil qui permet de trouver vite et facilement les bonnes informations sur les droits, taxes, règles et exigences applicables aux produits pour tous les pays de l’Union européenne et plus de 120 autres marchés dans le monde. On notera qu’il inclut aussi les fonctionnalités de Rosa, qui permet de mieux cerner les règles d’origine, qui sont les critères nécessaires pour déterminer la source nationale d’un produit.

Donc, si vous êtes une entreprise luxembourgeoise qui souhaite exporter des oignons vers l’Argentine ou importer du riz depuis le Vietnam, quelques clics suffiront pour tout savoir sur les taxations et autres frais douaniers, mais aussi sur les exigences d’importation ou encore sur les flux commerciaux concernant ce produit au cours des dernières années.

Le député européen Christophe Hansen (CSV) s’est réjoui de cette initiative. Voici un peu moins d’un an, il avait plaidé avec d’autres élus pour l’instauration rapide d’un outil de calcul pouvant aider les PME européennes dans le domaine des règles d’origine.