ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

isolement et quarantaine

Les entreprises mieux soutenues par la MDE



Une mise en quarantaine ou un isolement sont une lourde charge pour les entreprises en ce qui concerne la continuation du paiement du salaire. La Mutualité des employeurs interviendra désormais dans ces cas à hauteur de 100%, au lieu de 80% jusqu’à présent. (Photo: Shutterstock)

Une mise en quarantaine ou un isolement sont une lourde charge pour les entreprises en ce qui concerne la continuation du paiement du salaire. La Mutualité des employeurs interviendra désormais dans ces cas à hauteur de 100%, au lieu de 80% jusqu’à présent. (Photo: Shutterstock)

L’UEL a trouvé un terrain d’entente avec le ministère de la Sécurité sociale pour soutenir un peu plus les entreprises confrontées à des absences pour cause d’isolement ou de quarantaine en lien avec le Covid. Le taux de remboursement de la Mutualité des employeurs passe de 80 à 100%.

C’est un petit cadeau sous le sapin, mais un cadeau tout de même, et qui sera donc apprécié à sa juste valeur. «Les temps sont durs pour les entreprises et nous souhaitons tout mettre en œuvre pour les soutenir, notamment sur les absences engendrées par la crise du Covid-19. Nous nous réjouissons de l’accord conclu avec le gouvernement qui prévoit un partage des coûts afférents», explique  Jean-Paul Olinger , directeur de l’Union des entreprises luxembourgeoises (UEL) et président de la Mutualité des employeurs (MDE).

Suite à la crise du Covid-19, les absences pour cause de quarantaine ou isolement sont fréquentes et la perte financière relative peut s’avérer importante pour les employeurs ou indépendants. Après différents échanges, l’UEL et le ministère de la Sécurité sociale ont trouvé un accord afin de prémunir les employeurs contre le coût financier que représente la continuation du paiement des salaires aux travailleurs frappés d’une incapacité de travail. Le soutien aux entreprises confrontées à cette situation se concrétisera par le remboursement intégral par la MDE (100% au lieu de 80% précédemment) pour les périodes d’incapacité de travail correspondant à une quarantaine ou un isolement ordonnés par une autorité compétente.

«La mesure sera détaillée début 2021 aux entreprises», explique encore Jean-Paul Olinger. Mais l’effet sera rétroactif en date du 1er juillet 2020.