POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Indicateurs conjoncturels

Le taux de chômage européen reste à 7,5%



La dernière publication d’Eurostat, office européen des statistiques, vient de dévoiler les chiffres du chômage arrêtés en juillet 2019. Il est stable par rapport à juin, mais en baisse comparativement à juillet 2018.

Le taux de chômage dans la zone euro a été extrêmement stable en juillet 2019:  7,5%, soit le même taux qu’en juin  de la même année. Eurostat, office européen des statistiques, note qu’il est en baisse par rapport à juillet 2018 (8,1%), et qu’il s’agit même du taux le plus bas depuis cette dernière période.

Eurostat estime qu’en juillet 2019, 15,613 millions d’hommes et de femmes étaient au chômage dans l’Union européenne, dont 12,322 millions dans la zone euro. Par rapport à juin 2019, le nombre de chômeurs a augmenté de 27.000 personnes dans l’Union et a diminué de 16.000 personnes dans la zone euro. Comparé à juillet 2018, le chômage a baissé de 1,093 million de personnes parmi les 28 et de 898.000 individus dans la zone euro.

Parmi les États membres, les taux de chômage les plus faibles en juillet 2019 ont été enregistrés en Tchéquie (2,1%) et en Allemagne (3%). Les taux de chômage les plus élevés ont quant à eux été relevés en Grèce (17,2% en mai 2019) et en Espagne (13,9%).

Sur un an, le taux de chômage a baissé dans 25 États membres, tandis qu’une augmentation a été enregistrée au Luxembourg (de 5,6% à 5,7%), en Lituanie (de 6,1% à 6,4%) et en Suède (de 6,3% à 6,8%). Les baisses les plus marquées ont été observées en Grèce (de 19,4% à 17,2% entre mai 2018 et mai 2019), en Croatie (de 8,4% à 7,1%), à Chypre (de 8,3% à 7,0%), en Slovaquie (de 6,5% à 5,3%) et en Espagne (de 15,0% à 13,9%).