LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

ouverture en centre-ville

Tapis Hertz se transforme en brasserie



Après avoir repris le bail du bâtiment historique Tapis Hertz dans la Grand-Rue, Alexandre de Toffol (photo) et son frère Erik vont transformer les deux premiers étages en brasserie branchée dans les mois à venir...  (Photo/design : Maison Moderne) 

Après avoir repris le bail du bâtiment historique Tapis Hertz dans la Grand-Rue, Alexandre de Toffol (photo) et son frère Erik vont transformer les deux premiers étages en brasserie branchée dans les mois à venir... (Photo/design : Maison Moderne) 

Information Paperjam. Sous l’impulsion des frères Alexandre et Erik de Toffol qui ont repris le bail, Grand-Rue, de la célèbre enseigne Tapis Hertz, le bâtiment emblématique du centre-ville va se transformer, dans les mois à venir, en bar-restaurant branché...

Fin 2019, l’enseigne familiale Tapis Hertz, fondée en 1946 et installée au sein d’une des plus belles vitrines du centre-ville de la capitale luxembourgeoise, au croisement de la Grand-Rue et de la rue des Capucins, depuis 1981, quittait celle-ci pour se concentrer sur ses magasins de la Belle Étoile et de Bertrange... Depuis, le bar voisin Vis-à-Vis y a installé un café éphémère pendant quelques mois, avant de laisser la place à l’antiquaire Mike Decker.

Occupé depuis 1981 par l’enseigne Tapis Hertz, le coin entre la Grand-Rue et la rue des Capucins abrite une des plus belles cellules commerciales du centre-ville de Luxembourg, qui se transformera en brasserie branchée d’ici fin 2021.  Matic Zorman / Maison Moderne

Occupé depuis 1981 par l’enseigne Tapis Hertz, le coin entre la Grand-Rue et la rue des Capucins abrite une des plus belles cellules commerciales du centre-ville de Luxembourg, qui se transformera en brasserie branchée d’ici fin 2021.  Matic Zorman / Maison Moderne

Mais il était temps de redonner de sa superbe à cet établissement avec un projet nouveau et pérenne, qui s’inscrit dans une certaine redynamisation de l’hyper-centre de Luxembourg. Et c’est ce qui semble bien amorcé avec la reprise du bail ce mois par Alexandre et Erik de Toffol.

Une équipe locale pour un concept exceptionnel

Ce sont en effet les propriétaires, entre autres, du très couru Partigiano, qui donne depuis décembre 2019 un sacré coup de frais à la mal-aimée rue de Strasbourg en réussissant à y faire venir tout au long de la journée une clientèle plus aisée, corporate et branchée, qui ont obtenu l’exploitation du lieu, dont les murs appartiennent à un propriétaire privé.

«Le rez-de-chaussée et le premier étage seront transformés en une grande brasserie ouverte toute la journée, du café, le matin, aux cocktails, le soir, avec un bon steak au poivre entre les deux!», confie Alexandre de Toffol, interrogé sur place par Paperjam. Le cadet des deux frères explique aussi que l’intention est de mettre en place «une équipe jeune, mais expérimentée et créative», afin de servir au mieux une future clientèle forcément multigénérationnelle.

Le premier étage de la future brasserie bénéficiera d’un panorama imprenable sur la Grand-Rue et la place d’Armes. Matic Zorman / Maison Moderne

1 / 2

Le premier étage de la future brasserie bénéficiera d’un panorama imprenable sur la Grand-Rue et la place d’Armes. Matic Zorman / Maison Moderne

2 / 2

Nous l’avions en effet constaté lors du pop-up implanté par le Vis-à-Vis, les profils se suivaient sans toujours se ressembler, notamment sur la terrasse, avec un mélange de touristes, d’adolescents et de seniors en journée, puis une clientèle plus adulte et avide de nouveautés passé 18h... Quant aux trois autres étages, ils seront dédiés à un mélange entre bureaux et logements, toujours à l’étude...

Première étape: un bar pop-up, puis des travaux

Mais avant tout cela, c’est d’abord un bar-terrasse en mode pop-up qui va être installé «dans les jours à venir», afin de pouvoir déjà profiter des beaux jours sur ce coin ô combien passant de la zone piétonne. «Nous sommes en train de finaliser la procédure et l’acheminement du matériel, et nous avons hâte de recevoir nos premiers clients», précise Alexandre de Toffol à ce sujet.

Nous nous sentons vraiment épaulés par la Ville de Luxembourg dans ce nouveau projet et dans ce bâtiment exceptionnel de la Grand-Rue!
Alexandre de Toffol

Alexandre de Toffol,  gérant,  Partigiano

Pour ce pop-up, qui devrait se tenir jusqu’à la fin de l’été et accueillir au moins une cinquantaine de couverts dans les conditions actuelles, les nouveaux gérants ont invité Mike Decker à collaborer en prenant en charge l’aménagement des grandes vitrines, un moyen «win-win» de continuer à être visible jusqu’aux travaux, tout en habillant avec goût le décor de la terrasse éphémère. D’autres détails quant à son concept seront aussi dévoilés en amont de l’ouverture effective... Puis viendront les travaux pour une ouverture fin 2021, «si tout va bien!»

Un projet forcément enthousiasmant, donc, avec une équipe locale, collaborative et qui sait y faire aux manettes, qui devrait constituer un trait d’union vertueux au centre de la Grand-Rue, entre le quartier très vivant des abords du palais grand-ducal et le nouveau centre névralgique du Royal-Hamilius, dont on attend toujours de connaître le futur exploitant du rooftop...

«Nous avons en tout cas l’agréable sentiment d’être compris et soutenus dans notre démarche par la Ville de Luxembourg et par la bourgmestre, Lydie Polfer, ce qui nous motive à travailler d’arrache-pied», conclut Alexandre de Toffol.

Vous n’êtes pas encore abonné(e) à la newsletter hebdomadaire Paperjam Foodzilla?   C’est ici!