POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Polémique sur le droit d’asile

L’ADR ne condamne pas les propos de Sylvie Mischel



Le post polémique a été retiré durant la journée. (Photo: Jean Asselborn/Facebook)

Le post polémique a été retiré durant la journée. (Photo: Jean Asselborn/Facebook)

Convoquée par son employeur, la Banque centrale du Luxembourg, suite à son post Facebook qui a fait polémique, la vice-présidente de l’ADR, Sylvie Mischel, a décidé par ailleurs de démissionner de ses fonctions au sein du parti.

L’ADR était réuni en comité exécutif durant l’après-midi pour réagir au post Facebook polémique publié ce week-end par Sylvie Mischel, dans lequel elle critiquait l’accueil au Luxembourg d’une trentaine de réfugiés des camps de Libye, d’Érythrée, du Soudan et de Somalie.

Sylvie Mischel était jusqu’à lundi une des quatre vice-présidents et présidente de la section  Femmes au sein du parti. Elle a décidé dans l’après-midi de démissionner de ses deux fonctions, annonce l’ADR dans un communiqué de presse lundi.

«Ni l’ADR ni Sylvie Michel ne veulent servir de plate-forme aux réactions virulentes qui ont fait suite à cette publication», commente Roland Houtsch, attaché parlementaire au sein de l’ADR, pour expliquer la démission de Sylvie Mischel.

Roland Houtsch assure que la décision «personnelle» de Sylvie Mischel est liée aux commentaires individuels qui ont suivi le post, non à son contenu – que le parti ne condamne d’ailleurs pas. «Les propos ne sont ni racistes ni autre chose», assure-t-il. «Il n’en a pas été question lors de la réunion du comité.»

Convoquée par la BCL

Sylvie Mischel, qui est par ailleurs business analyst au sein de la Banque centrale du Luxembourg (BCL), n’a pu rester qu’une heure à la réunion du comité exécutif, son employeur l’ayant convoquée, selon nos confrères de RTL .

Reprenant une photo du ministre des Affaires étrangères, Jean Asselborn (LSAP), entouré d’une trentaine de réfugiés bénéficiaires d’une protection internationale au Luxembourg, avec la mention «Le LSAP sort sa première affiche de campagne pour 2023», le post avait provoqué un tollé.

Avant d’être retiré de sa page Facebook personnelle durant la journée.