PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Consolidation dans le secteur bancaire

Swissquote Bank Europe absorbe Keytrade Bank Luxembourg



Pour Dave Sparvell (à droite) et Nestor Verrier, la mise en commun des forces et de l’expérience respectives des deux entités va permettre à Swissquote Bank Europe de devenir le leader des services d’investissement numérique au Luxembourg. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Pour Dave Sparvell (à droite) et Nestor Verrier, la mise en commun des forces et de l’expérience respectives des deux entités va permettre à Swissquote Bank Europe de devenir le leader des services d’investissement numérique au Luxembourg. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

La clôture de la transaction est prévue en mars 2022. Swissquote Bank Europe et Keytrade Bank Luxembourg fusionneront alors pour devenir la première banque en ligne de trading et d’investissement au Luxembourg avec le marché européen des services financiers en ligne de mire.

Un rachat et surtout des ambitions: l’acquisition intervient alors que Swissquote œuvre à développer son offre de services pour à la fois conquérir des parts de marché dans l’Union européenne et une clientèle institutionnelle.

Actuellement, les activités de B2B représentent environ 25% du chiffre d’affaires du groupe Swissquote. Une part que la que la filiale luxembourgeoise du groupe, actuellement centrée sur une clientèle de particuliers espère rapidement porter à au moins 30%, selon Dave Sparvell, le CEO de Swissquote Bank Europe. «C’est quelque chose que nous développons activement en ce moment», confie-t-il. Une offre devrait être lancée sur le marché luxembourgeois dans le courant de l’année 2022, visant tout le secteur de la gestion d’actifs, «offre qui s’appuiera sur l’expérience acquise en matière de plateforme multiactif propre à Swissquote et qui s’adressera à toute la chaîne de valeur de l’industrie de la gestion d’actifs», détaille Nestor Verrier, general manager de Swissquote Bank Europe. Une offre «unique» insiste-t-il.

«Nos concurrents au Luxembourg peuvent se focaliser sur tel ou tel aspect comme l’exécution ou l’administration d’actifs financiers, mais sont incapables de couvrir toute la chaîne de valeur, ce que nous, nous pouvons faire en proposant également de prendre en charge le courtage et les outils de gestion.» Un autre avantage mis en avant tient dans la licence bancaire détenue par Swissquote Bank Europe. «Nous pensons qu’il est plus intéressant pour les gestionnaires d’actifs d’avoir un partenaire détenteur d’une telle licence. Ne serait-ce que pour des raisons réglementaires.»

Au Luxembourg, Swissquote Bank Europe est principalement active sur le créneau du B2C.

Investir le B2B est une grosse partie de nos ambitions de croissance.
Dave Sparvell

Dave Sparvell,  CEO,  Swissquote Bank Europe

«Investir le B2B est une grosse partie de nos ambitions de croissance», poursuit Dave Sparvell. Le groupe prévoit d’ailleurs de renforcer sa présence sur différents marchés nationaux dans les mois à venir en combinant services de courtage et services bancaires pour les institutionnels et les gestionnaires d’actifs.

Le groupe Swissquote s’est implanté au Luxembourg en 2019, suite au rachat d’Internaxx Bank, pour conquérir le marché européen. Certes, le groupe était déjà présent dans l’Union européenne avec une filiale installée à Malte, cette dernière n’offrant que des services de conservation aux fonds d’investissement. Mais c’est depuis son quartier général du Kirchberg que le groupe veut conquérir le marché européen. Internaxx Bank proposait ses services à l’échelle globale. Une fois devenue Swissquote Bank Europe, l’entité s’est concentrée sur le marché européen. «Swissquote est le leader sur le marché suisse des plateformes d’investissements à destination des particuliers et des courtiers et a les mêmes ambitions pour l’Europe, sur le long terme», poursuit Dave Sparvell. Charge aux autres filiales basées à Londres, à Hong Kong, à Singapour et à Dubaï de travailler les marchés anglo-saxons, moyen-orientaux et asiatiques.

Ambitions européennes affirmées

Swissquote n’est, pour l’instant, pas présent sur le marché américain. C’est un choix assumé: «Notre priorité est le marché européen.» Un marché qui, s’il reste moins dynamique que le marché américain, est actuellement en plein essor, notamment grâce à la pandémie durant laquelle les particuliers se sont intéressés aux investissements en ligne aussi bien dans les actifs traditionnels que dans les actifs dans l’air du temps, comme les cryptos.

Swissquote fait d’ailleurs d’énormes efforts en matière de marketing pour se faire connaître. Le groupe est notablement devenu sponsor pour deux compétitions de l’UEFA: l’Europa League et l’Europa League Conférence. Un moyen de pouvoir prétendre jouer dans la ligue des champions…

La banque investit également sur sa plateforme. «Un processus continu.» Conscient que la plateforme principale s’adresse à des «investisseurs sophistiqués», Swissquote entreprend de s’adapter localement aux spécificités des différents marchés qu’elle prospecte. Et une version de la plateforme «plus accessible aux débutants» est disponible depuis 2021.

De nouveaux produits en approche

L’acquisition à 100% de Keytrade Bank Luxembourg a été signé en novembre 2021, concluant des négociations commencées fin mars avec l’actionnaire de la banque en ligne, le groupe français Crédit Mutuel Arkéa. Les parties attendent désormais le feu vert de la BCE et de la CSSF, qu’ils espèrent pour fin mars. Une fois l’agrément obtenu, les deux entités fusionneront sous la bannière Swissquote et l’accès sera donné aux clients de Keytrade Luxembourg à la plateforme Swissquote. Tous les employés – à l’exception du management – seront intégrés dans les locaux de Swissquote Bank Europe au Kirchberg. Le prix payé restera confidentiel jusqu’au dénouement de la transaction.

Dave Sparvell ne s’attend pas à ce que cette intégration pose problème. «Nos activités sont très complémentaires. Et si nous avons été concurrents directs ces 20 dernières années, nous avons la même philosophie, à savoir offrir des services de négociation et d’investissement en ligne par le biais d’une plateforme numérique. Nous étions pionniers dans l’investissement en ligne bien avant l’arrivée des ‘millennials’.» Les premiers clients de ces services furent d’ailleurs les expatriés. Maintenant, la clientèle retail est majoritairement composée de personnes jeunes qui recherchent une expérience digitale complète et d’adeptes des nouvelles classes d’actifs, comme les cryptomonnaies, très populaires chez les ‘millennials’.

Avec la fusion, les clients Keytrade auront accès à la plateforme multiactif de Swissquote – plateforme qui traite notamment les actifs numériques et les cryptomonnaies –, et Swissquote pourra ajouter à sa gamme de services les négociations de contrats à terme et d’options. Un service qui viendra, en 2022, compléter les actuels services de trading d’actions, de fonds, d’ETF, de CFD, d’actifs numériques et de crédit Lombard – une ligne de crédit contre nantissement de vos actifs. En attendant d’intégrer des services dédiés aux NFT, actuellement très en vogue.

Dave Sparvell et Nestor Verrier insistent également sur les avantages que pourra tirer la Place de cette opération en termes d’influence dans le secteur de l’investissement numérique et entendent participer activement aux divers cénacles actifs en matière de digitalisation des services bancaires et de cybersécurité.