POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

statistiques

Une «surmortalité modérée» en raison du Covid-19



Il faut remonter à avril 1975 pour retrouver un nombre comparable de décès à celui d’avril 2020 (397). (Photo: Shutterstock)

Il faut remonter à avril 1975 pour retrouver un nombre comparable de décès à celui d’avril 2020 (397). (Photo: Shutterstock)

664 décès ont été dénombrés entre mi-mars et fin avril 2020, indique le Statec. Soit une centaine de décès supplémentaires par rapport aux deux années précédentes (554 décès pour cette période en 2018 et 2019).

Le Covid-19 a joué sur la hausse de la mortalité entre mi-mars et fin avril, alors que la tendance était, comme dans d’autres pays, plutôt à la baisse en début d’année, en raison d’un hiver plus doux.

92 décès dus au coronavirus ont été observés durant la période, précise le Statec, ce vendredi .

Dans le détail, le Statec indique qu’on a observé au Luxembourg une surmortalité modérée entre le 23 et le 29 mars, et une surmortalité très élevée entre le 6 et 12 avril.

Au mois d’avril 2020, le Statec dénombrait, toutes causes de décès confondues, 397 décès de personnes ayant leur résidence au Luxembourg. L’augmentation du nombre de décès est de 21,4% par rapport aux dernières années (327 décès en 2018 et 2019). Il faut remonter à avril 1975 pour retrouver un nombre comparable de décès.