BRAND VOICE — COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Expertises

CONSTRUCTIONS, SURÉLÉVATIONS, ANNEXES ÉCOLOGIQUES EN BOIS

Surélévations, une réponse au manque de surface



La surélévation, une solution en cas de manque de surface Crédit: EHS 

La surélévation, une solution en cas de manque de surface Crédit: EHS 

Agrandir la surface habitable de son logement sans perdre en surface de terrain est un véritable défi. Les surélévations permettent d’y apporter une solution. Frédéric Arens, Directeur technique chez Eco Home Systems, nous explique en quoi construire une surélévation en bois est intéressant.

À l’instar des annexes, les raisons qui poussent les particuliers à se tourner vers les surélévations sont d’ordre pratique et esthétique. «Les surélévations changent l’architecture, augmentent la surface ainsi que la valeur de l’immeuble. Opter pour celles-ci permet, lorsqu’il n’y a pas de place autour de l’habitation, de ne pas perdre de surface de terrain, ce qui est intéressant, surtout en ville», explique Frédéric Arens.

Choisir une surélévation plutôt qu’une annexe est donc une question de surface, mais pas uniquement. Qu’il s’agisse d’une pièce au-dessus d’un garage, d’un étage entier d’une maison ou de plusieurs étages dans le cas d’un immeuble, les projets de surélévation dépendent également du bien et de la localisation. Elles doivent en effet respecter la réglementation des différentes communes. «Il est nécessaire de faire attention aux contraintes administratives et de s’assurer que les surélévations sont permises dans la commune.»

Opter pour les surélévations permet, lorsqu’il n’y a pas de place autour de l’habitation, de ne pas perdre de surface de terrain, ce qui est intéressant, surtout en ville.

Frédéric Arens,  Directeur Technique,  EHS

Le bois, gage de liberté

Nombreux sont ceux à se tourner vers le bois lorsqu’il s’agit de construire une surélévation. Son poids est l’une des raisons de son succès. «Nous sommes plus flexibles grâce au bois et son faible poids qui donne plus de liberté d’un point de vue statique. La structure stable et extrêmement légère en bois facilite la construction sans modification des structures en dessous de la surélévation. Il n’y a donc pas besoin de bétonner des colonnes pour supporter le poids.» En effet, une construction en bois est cinq fois plus légère qu’une construction classique. À titre d’exemple, pour une construction traditionnelle en béton de 664,5kg/m2, le poids d’une construction équivalente en bois sera de 135,45kg/m2.

Dégageant peu de poussière et d’humidité, le bois cause en outre moins de désagréments pour les propriétaires qui continuent à habiter dans leur maison durant les travaux. La construction de surélévations dans ce matériau est également plus rapide. «Les délais dépendent toujours du projet et de la taille de la surélévation, mais sont certainement plus courts que pour une construction classique puisque les murs arrivent préfabriqués sur le chantier. Il faut un jour pour démolir, un pour effectuer le montage et encore un pour rendre le tout étanche. En quelques jours, tout est démoli, le gros œuvre fermé est monté et le bâtiment est protégé.»

Le bois, matériau plus léger EHS

Le bois, matériau plus léger EHS

Une équipe à l’écoute des clients

EHS – Eco Home Systems – propose une offre de services flexible en collaborant avec les clients et les architectes. «Pour chaque projet, nous nous rendons sur place pour examiner ce qu’il est possible de faire. Soit les clients ont leur propre architecte qui dessine un projet que nous étudions, soit nous leur proposons une idée.» Après analyse, l’équipe établit gratuitement un avant-projet et une tarification. «Notre avantage est de faire des surélévations clé sur porte. Nous faisons tout de A à Z: la planification, les calculs statiques, les travaux de bois et les travaux de parachèvement.»

Nous vous donnons rendez-vous le mois prochain afin de découvrir notre projet de surélévation de trois étages dans le quartier de la Gare de Luxembourg.

Envie d’ajouter une surélévation en bois à votre habitation? Rendez-vous ici .