ENTREPRISES & STRATÉGIES
TECHNOLOGIES

Start-up

Supermiro pose ses mirettes sur Bruxelles



222689.jpg

La créatrice de Supermiro, Elfy Pins, s’enthousiasme du lancement bruxellois de l’application. (Photo: Emmanuel Claude/Focalize pour la Chambre de Commerce)

Depuis 2015, l’application luxembourgeoise Supermiro recense tous les bons plans de sortie au Luxembourg et en Grande Région proche. Déjà récompensée pour son approche innovante, elle s’attaque à présent au marché belge.

Forte d’une fréquentation en croissance régulière, de résultats financiers «très satisfaisants» et d’une équipe renforcée, composée aujourd’hui de neuf collaboratrices et collaborateurs, Elfy Pins a en effet décidé de tenter son application chez nos voisins belges.

L’histoire

La créatrice de Supermiro,  Elfy Pins , est née en France, mais a rapidement fait du monde entier son terrain de jeu. Lorsqu’elle s’installe à Luxembourg en 2010, la volonté d’entreprendre qui la démange depuis toujours et l’observation d’un certain manque local d’information quant aux manifestations populaires et à la vie des commerçants la poussent à entamer les premières démarches qui mèneront à la création du site web Supermiro dans un premier temps, en janvier 2015.

La jeune entrepreneuse porte dès le départ une attention toute particulière au design et à la technologie employée pour optimiser la navigation des utilisateurs. L’identité graphique est joyeuse, et surtout personnalisée. En effet, chaque mirette – le bon plan symbolisé par une paire de lunettes sur la carte interactive, puis dans l’agenda associé – est retravaillée dans le style éditorial de Supermiro.

Cette adaptation systématique permet ainsi à la plate-forme, dotée aujourd’hui d’une application très efficace grâce à un algorithme puissant dont bénéficie aussi le site, de proposer des collaborations visuelles ad hoc avec des bars, des restaurants, des boutiques, mais aussi des institutions culturelles et privées comme le Mudam, Luxexpo The Box, ou encore la Bil.

Le succès et le développement

Dès l’année de son lancement, la tactique Supermiro a su se faire remarquer, comme lors des Design Awards 2015, avec un prix silver dans la catégorie «Design digital». Depuis, l’application cumule les récompenses et les utilisateurs actifs, avec un nombre annoncé de près de 65.000 sur le dernier trimestre.

Concernant l’installation de Supermiro à Bruxelles, Elfy Pins explique: «Après avoir constaté les excellentes performances de notre algorithme Vorax, qui récupère et catégorise la multitude d’événements présents online sur le Luxembourg et la Grande Région, nous avons décidé de le lancer en test à Bruxelles en 2018, ce qui a plutôt bien fonctionné, malgré la masse d’événements quatre à cinq fois supérieure à ce que l’on a ici. Il a suffi ensuite de quelques mois d’ajustements à notre technologie pour pouvoir le lancer officiellement, ce que nous avons fait en début d’année.»

Supermiro revendique d’ores et déjà 12.000 à 14.000 utilisateurs réguliers dans la capitale européenne et affiche un objectif de 50.000 à 80.000 d’ici la fin de l’année, notamment grâce aux partenariats de qualité et aux campagnes publicitaires «clients» que la plate-forme digitale met en place en permanence: «Nous avons déjà conclu deux partenariats, avec le Théâtre Marni et le guide en ligne Brussels’ Kitchen, ce qui augure de très bonnes choses pour la suite», s’enthousiasme, pour conclure, celle qui se définit comme «chief entertainment officer».