POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Vote à la Chambre

La superficie de la Cité policière va doubler



287916.jpg

Le siège de la police grand-ducale va doubler de superficie, après l’adoption à l’unanimité du projet de loi autorisant l’acquisition par l’État d'un bâtiment jouxtant celui existant. (Photo: Police grand-ducale)

La Chambre des députés a adopté mercredi à l’unanimité le projet de loi autorisant l’acquisition par l’État d’un bâtiment qui permettra de doubler la surface de la Cité policière, située au Findel. Le coût de l’opération s’élève à 108 millions d’euros.

Pour répondre aux besoins croissants de la police, les députés ont adopté à l’unanimité mercredi à la Chambre le projet de loi 7463 qui autorise l’État à acquérir un bâtiment pour agrandir l’actuelle Cité policière, située près du Findel, pour un montant de 108 millions d’euros.

Le siège de la police, qui occupe le complexe A d’un ensemble de bâtiments depuis 2015, pourra ainsi occuper le complexe B, qui comprend des surfaces de bureaux de 14.500m2, des archives, ainsi que des parkings en sous-sol, par lesquels les deux bâtiments sont reliés.

Les policiers disposeront alors du double de la superficie actuelle, et pourront y installer différents services, notamment le nouveau laboratoire.

900 policiers d’ici cinq ans

«Environ 480 personnes travaillent actuellement» dans le complexe A, assure le directeur de la communication de la police, Frank Stoltz, à nos confrères du Wort . «D’ici cinq ans, nous tablons sur une présence d’environ 900 membres de la police au sein des deux complexes», précise-t-il.

Le projet de loi avait été examiné en commission des finances lundi 4 novembre. La Chambre doit en effet approuver tout projet d’infrastructure dont le coût dépasse un montant de 40 millions d’euros.