POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

revue de presse

La Suisse, bientôt plus sur la liste des paradis fiscaux?



273770.jpg

La décision doit être prise à l’unanimité par les 28 ministres des Finances lors d’une réunion prévue à Luxembourg jeudi 10 octobre. (Photo: Shutterstock)

La Suisse pourrait bientôt ne plus faire partie de la liste grise des paradis fiscaux, selon un document consulté par l’AFP.

Jeudi 10 octobre, les 28 États membres de l’Union européenne devront décider si la Suisse doit encore faire partie ou non de la liste «grise» des paradis fiscaux.

Pour cela, la décision doit être prise à l’unanimité par les 28 ministres des Finances lors d’une réunion prévue à Luxembourg jeudi, selon un document obtenu par l’AFP.

«La Suisse a respecté ses engagements et sera donc retirée le 10 octobre de cette liste de pays s’étant engagés à modifier leurs régimes fiscaux pour les mettre aux normes européennes», est-il écrit dans ce document.

Hormis la Suisse, quatre autres pays devraient également quitter cette liste grise: l’Albanie, le Costa Rica, l’île Maurice et la Serbie.