ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

Énergie

Sudgaz devient Sudenergie



La nouvelle image de Sudgaz veut témoigner de son engagement dans la transition énergétique. (Photo: Sudenergie)

La nouvelle image de Sudgaz veut témoigner de son engagement dans la transition énergétique. (Photo: Sudenergie)

Le fournisseur d’énergie du sud du pays, qui vient de fêter son 120e anniversaire, s’offre un nouveau nom et une nouvelle identité visuelle, témoins de son engagement dans la transition énergétique.

Sudgaz est un acteur incontournable du secteur de l’énergie au Luxembourg. Créée en 1899 par la maison Karl Francke de Brême, l’usine à gaz d’Esch (d’Escher Gaaswierk) était à l’époque une cokerie produisant du gaz de ville. Ce n’est qu’en 1972 que le gaz naturel fut introduit. Et c’est en 1989 que l’usine à gaz, jadis opérant sous le nom de «Compagnie générale pour le gaz et l’électricité», devint Sudgaz SA.

L’entreprise, qui compte actuellement 14 communes actionnaires – à savoir Esch-sur-Alzette, Differdange, Pétange, Schifflange, Sanem, Käerjeng, Bettembourg, Kayl, Rumelange, Mondercange, Roeser, Reckange-sur-Mess, Dippach et Garnich –, exploite un réseau de distribution de 1.141 kilomètres de longueur dans ses communes actionnaires et fournit du gaz naturel à ses 38.000 clients dans tout le Grand-Duché de Luxembourg.

La carte de la transition énergétique

Outre la distribution et la fourniture de gaz naturel, son cœur de métier, Sudenergie entend soutenir la transition énergétique. Avec ses communes actionnaires, elle a lancé en 2018 le projet éolien Sudwand, afin de produire de l’énergie verte. Ce projet, une fois achevé, aura une puissance installée de 14MW et une production annuelle de 30,6 Mios kWh, correspondant à la consommation électrique de 6.800 ménages.

Depuis 2019, Sudenergie développe et exploite également des centrales photovoltaïques. Elle en détient actuellement 27 avec une puissance installée de 1.400kWp, une production annuelle de 1,3 Mio kWh et une économie de gaz à effet de serre de 847t CO2/an. 

Ces projets s’inscrivent dans la volonté de l’entreprise de se positionner comme producteur d’énergies vertes locales. Depuis 2015, elle soutient également des projets d’économie d’énergie auprès de ses clients. Au cours des dernières années, 3.600 projets ont été réalisés, l’équivalent de la consommation d’énergie électrique de 18.100 ménages.

«Sudgaz se trouve en pleine transition et veut ancrer ce changement durable dans son nom, voilà pourquoi Sudgaz devient Sudenergie», explique la société dans un communiqué. «Ce changement de nom exprime le développement de la société vers un distributeur, fournisseur et producteur d’énergie, garant d’une gestion durable et de responsabilité envers l’homme et l’environnement.»