ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Jeux vidéo

Streameur Twitch, pas vraiment un métier de rêve



Patience et culte de la personnalité sont deux «atouts» pour qui rêve de gagner des milliers de dollars à montrer comment il joue à une communauté de près de 4 millions de personnes par mois. (Photo: Shutterstock)

Patience et culte de la personnalité sont deux «atouts» pour qui rêve de gagner des milliers de dollars à montrer comment il joue à une communauté de près de 4 millions de personnes par mois. (Photo: Shutterstock)

Il y a les Youtubeurs. Et les «Streameurs Twitch», communauté aux avant-postes pour laquelle Jeff Bezos et Amazon ont déboursé près d’un milliard de dollars. Dix ans après, qui sont ces héros… anonymes?

Si les médias ne parlent que de Youtube, Twitch génère 72% du streaming mondial. 3,84 millions de joueurs s’y retrouvent chaque mois pour partager des retransmissions de leurs parties avec d’autres joueurs.

Mais tous ne sont pas millionnaires et ne roulent pas en Tesla, raconte Panthaa, qui s’est penché sur la face plus cachée de la vie de ces streameurs .

Twitch est «un formidable far-west numérique, où l’on prend plaisir à cavaler en meute, rêvant secrètement de braquer la diligence, quitte à croupir dans un bouge…», conclut-il, dans un long papier très fouillé et intéressant sur cet univers si particulier.