COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Ressources humaines

Carte blanche

La stratégie RH peut-elle contribuer au succès d’une entreprise?


Retour au dossier

Sur le marché hautement concurrentiel des services prestés aux entreprises et fonds alternatifs, les axes différentiels sont scrutés à la loupe par les clients et futurs collaborateurs.

Aujourd’hui plus que jamais, le bien vivre en entreprise constitue un véritable défi qui doit s’inscrire dans une stratégie à long terme. Les collaborateurs et candidats sont à la recherche d’entreprises qui leur apportent de la flexibilité et de la confiance.

«Nous veillons à ce que le bien-être des salariés soit partie intégrante de notre stratégie globale. Le but est de garder l’Humain au centre de nos attentions pour conserver une politique conviviale et bienveillante», précise Emmanuelle Bonat, HR senior manager chez Value Partners.

Valoriser un environnement où il fait bon vivre

Les candidats comme les collaborateurs sont désormais très attentifs au bien-vivre en entreprise, au travers d’un environnement de travail agréable et stimulant ainsi qu’un cadre favorisant l’équilibre vie privée – vie professionnelle. Ces critères sont devenus déterminants pour conserver une forte compétitivité sur le marché, bien que le package salarial constitue un levier inéluctable pour attirer et retenir les collaborateurs.

Les restrictions sanitaires ayant été levées en avril dernier, le télétravail est toujours appliqué chez Value Partners, à hauteur de trois jours par semaine. «Nous ne sommes absolument pas dans une logique de contrôle, au contraire nous responsabilisons nos collaborateurs sur l’organisation de la semaine de travail et sur leur propre gestion du temps. In fine, ils se sentent valorisés et cela se ressent sur leur bien-être.»

Malgré le contexte particulier de ces deux dernières années, préserver le lien entre les salariés demeure essentiel.
Emmanuelle Bonat

Emmanuelle Bonat,   senior manager HR & Communication,  Value Partners

Enfin, malgré le contexte particulier de ces deux dernières années, préserver le lien entre les salariés demeure essentiel, notamment par l’organisation régulière de team buildings et de moments de partage.

Tous ces facteurs combinés ont permis à Value Partners d’obtenir le label «Great Place to Work» le 31 mars dernier.

Une fidélisation qui commence dès l’embauche

«Notre ADN repose sur la collégialité, le respect, la responsabilité, la solidarité et la proactivité. Nous portons une grande attention à leur application en interne, mais aussi dès le début du processus de recrutement.»

En effet, la reconnaissance des collaborateurs commence dès leurs premiers instants dans la société. «Le Welcome Day est un moment privilégié pour les nouveaux collaborateurs, lors duquel l’ensemble des équipes est mobilisé pour faciliter leur intégration. Aussi, dès le premier jour, chaque nouveau collaborateur est intégré à un programme de formation personnalisé via le VP Training Center, notre centre de formation interne.»

Avec 120 formations organisées par an, le VP Training Center est devenu incontournable pour Value Partners, dans un contexte où la formation est un outil de fidélisation permettant de conserver les talents et de les faire gagner en compétences dans un secteur en constante mutation. «Cette initiative a un effet rebond puisqu’en étant continuellement à jour sur l’évolution de la réglementation, nous fournissons des services de qualité à nos clients.»

Pour encrer la fidélisation des collaborateurs dans la stratégie d’entreprise, la fonction RH joue un rôle transversal. Elle est garante d’un management de proximité favorisant une dynamique de dialogue. «Des entretiens RH individuels personnalisés sont proposés régulièrement sous forme de discussion ouverte à chacun de nos collaborateurs, afin d’écouter et de répondre à leurs attentes.»

Une politique RH qui contribue au rayonnement de l’entreprise

Pour Emmanuelle Bonat, il est évident que les clients sont sensibles à l’expertise et à la stabilité de leurs interlocuteurs. Attirer et retenir les talents permet de renforcer la confiance des clients.

Très tôt, la qualité des prestations et la proactivité ont été perçues par tous comme un axe majeur de différenciation.
Emmanuelle Bonat

Emmanuelle Bonat,   senior manager HR & Communication,  Value Partners

«Très tôt, la qualité des prestations et la proactivité ont été perçues par tous comme un axe majeur de différenciation. Un staff turnover très faible nous permet par ailleurs de nouer une relation solide et durable avec nos clients.»

Les sociétés de services amenées à gérer des informations confidentielles ont tout intérêt à appliquer ce type de politique RH pour conserver cette confiance. Les bénéfices de cette politique humanisée sont visibles sur la qualité du travail des collaborateurs et se font finalement ressentir chez nos clients. Non seulement satisfaits de notre prestation, ils se montrent également fidèles. «Notre croissance à deux chiffres sur neuf années en est l’exemple le plus parlant.»