LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Argent

Télévision

Stéphane Bern est «ruiné», mais fier



262550.png

Stéphane Bern défend le patrimoine, mais investit aussi réellement dans sa sauvegarde. (Photo: Guillaume de Laubier)

En prélude à un épisode du magazine Capital consacré aux joyaux du patrimoine, Stéphane Bern a accordé une interview à Télé Loisirs. Dans celle-ci, il avoue avoir plus de 4 millions d’euros pour rénover un ancien collège royal du 17e siècle à Thiron-Gardais.

Stéphane Bern ne consacre son argent ni aux belles voitures ni aux montres de valeur. Ce qu’il gagne, ce  Luxembourgeois de cœur  l’investit dans un ancien collège royal du 17e siècle, situé à Thiron-Gardais, pour lequel il a eu un «coup de cœur», a-t-il expliqué au magazine Télé Loisirs peu avant la diffusion sur M6 d’un épisode de Capital consacré aux joyaux du patrimoine.

L’animateur de radio et de télé, qui travaille aussi pour la Mission Patrimoine du gouvernement, a acquis le bâtiment en ruine pour 300.000 euros. La restauration «doit représenter 4 millions d’euros. Évidemment, j’ai hypothéqué mon appartement et emprunté sur plus de vingt-cinq ans. J’ai refusé les subventions, sauf pour le petit musée. Si je suis très objectif avec moi-même, je suis ruiné, mais fier! Fier d’avoir fait travailler une centaine d’artisans de métiers d’art, fier d’avoir sauvé ce lieu d’histoire, fier qu’il se visite. J’adore le faire visiter!», explique-t-il encore.