PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Nations Unies

La Spuerkeess pionnière de la finance durable



278495.jpg

La Spuerkeess se positionne en tant que locomotive de la finance durable. (Photo: Christof Weber)

La Spuerkeess vient d’annoncer son adhésion aux «Principles for Responsible Banking» des Nations unies. C’est la première banque luxembourgeoise à faire ce pas vers la finance durable. Un signal fort pour le secteur, selon Pierre Gramegna.

C’est une première pour une banque luxembourgeoise: la Spuerkeess vient d’adhérer aux «Principles for Responsible Banking» des Nations unies. Cette «charte» encourage les acteurs bancaires dans l’adoption de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance. Elle vise notamment la promotion d’une finance durable.

Les «Principles for Responsible Banking» ont pour objectif de transformer l’industrie bancaire afin de lui permettre de jouer un rôle de premier plan dans l’atteinte par la société des objectifs de développement durable des Nations unies et des objectifs posés par l’accord de Paris sur le climat.

Une signature qui réjouit  Pierre Gramegna , ministre des Finances: «La Spuerkeess envoie un signal fort et important, car cela encouragera les autres parties prenantes à aligner davantage leurs activités sur les objectifs de développement durable et l’accord de Paris, et contribuera ainsi à renforcer la position du Luxembourg parmi les cinq premières places financières mondiales en matière de finance durable.»

Directrice générale de la Spuerkeess,  Françoise Thoma  est consciente de ce rôle d’exemple auprès du secteur bancaire: «En tant que leader du marché dans les différents domaines de la banque au Luxembourg, notre engagement a un impact particulier et novateur.»