ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

Loisirs

Sport4Lux mise sur le padel et le futsal



Maxime Hassid et Cyril Gervason ont ouvert leur complexe fin octobre. Trois (et bientôt quatre) terrains de padel sont proposés ainsi que cinq terrains de futsal. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

Maxime Hassid et Cyril Gervason ont ouvert leur complexe fin octobre. Trois (et bientôt quatre) terrains de padel sont proposés ainsi que cinq terrains de futsal. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

Le nouveau complexe de loisirs sportifs Sport4Lux veut séduire les curieux et les sportifs de tous âges avec une offre indoor inédite au Luxembourg mêlant padel et futsal, le tout doté d’équipements technologiques dernier cri.

Proposer des sports ludiques et variés, voilà la promesse de Maxime Hassid et Cyril Gervason avec Sport4Lux. Les deux associés ont ouvert, fin octobre, ce complexe de loisirs couvert mêlant padel et futsal, situé dans les anciens dépôts d’Auchan Drive, à Munsbach.

Sur 5.500m2, le site propose cinq terrains de football en salle (17 x 27 mètres) ainsi que trois (et bientôt quatre) terrains de padel. «Notre but principal, c’est de faciliter l’accès au sport à un large public», explique Cyril Gervason, un trentenaire qui a troqué sa casquette d’auditeur pour celle d’entrepreneur.

Avec son associé Maxime Hassid, qui a pris ses distances avec l’industrie pharmaceutique pour rejoindre l’aventure, le confinement du printemps 2020 a été l’occasion de mettre en gestation ce projet estimé à un total de deux millions d’euros.

Caméras et statistiques pointues

Car le bâtiment situé à Munsbach n’est pas qu’un centre sportif: il fait aussi la part belle aux technologies. Les participants peuvent enregistrer leur partie en vidéo et la partager ensuite avec leurs coéquipiers, mais aussi via les réseaux sociaux. D’ici à la fin de cette année, de nouvelles fonctionnalités devraient compléter l’attirail des terrains de foot avec un système de reconnaissance automatique des joueurs basée sur leur chasuble qui génèrera des statistiques précises et les zones de prédilection de chacun.

«Nous voulons proposer un système plus évolué et perfectionné avec jusqu’à quatre caméras sur les terrains de foot où chacun pourra revoir facilement les actions», étaye le trentenaire. Et pour visionner leurs exploits et performances, les sportifs pourront d’ici à février se réunir dans un sports bar avec une vue panoramique sur les terrains.

Ceux-ci sont ouverts aussi bien aux sportifs aguerris qu’aux curieux sans oublier les entreprises et les enfants pour les fêtes d’anniversaire.

Le complexe s’étend sur 5.500 m2 avec à terme neuf terrains de sport et un bar panoramique. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

1 / 3

Des écrans tactiles permettent aux joueurs de suivre les scores mais aussi de marquer sur l’enregistrement vidéo leurs meilleures actions. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

2 / 3

Foot ou padel; chaque terrain est doté d’entre une et quatre caméras grand angle permettant aux participants de revivre et partager leur partie. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

3 / 3

«Nous souhaitons aussi créer de vraies compétitions au niveau du foot en salle et du padel où il y a actuellement très peu de terrains au Luxembourg. Pourquoi ne pas discuter de tournois avec d’autres centres?», avance même le fondateur.

Sport en pleine éclosion à mi-chemin entre le tennis et le squash, le padel se développe au Luxembourg avec cette infrastructure de Sport4Lux tandis que CK Sport Center s’apprête à ouvrir, à la fin du mois,  quatre nouveaux terrains . Quant au futsal, The Loft, à Contern, propose un ensemble de quatre terrains et ambitionne d’ouvrir ultérieurement à Strassen.

Avec la combinaison du football et du padel, notre offre est unique.

Maxime Hassid,  Cofondateur,  Sport4Lux

«Avec la combinaison du football et du padel, notre offre est unique», argumente Maxime Hassid. D’autant que son complexe abrite aussi les simulateurs de vol et de conduite automobile de l’entreprise Fly and Drive, précédemment installée à Mamer.

«Sport4Lux se veut être un lieu de rencontre et de convivialité, le tout drivé par la passion et le plaisir», résume l’associé. Celui-ci n’exclut d’ailleurs pas d’ouvrir d’autres centres similaires à celui de Munsbach, à long terme précise-t-il. La partie ne fait donc que commencer.