ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

DonnéES DE L’ESPACE

Spire Data Lake, ou l’art d’attirer des start-up



253821.jpg

Le CEO de Spire, Peter Platzer, a annoncé offrir au Luxembourg des sets de données de l’espace gratuitement pour certains projets comme les start-up ou les centres de recherche. (Photo: Mike Zenari/Archives Paperjam)

Spire a annoncé ce mercredi le lancement de son Data Lake en collaboration avec l’Agence spatiale luxembourgeoise. La Next Billion-Dollar Company de 2017 selon Forbes sera le miel qui attirera de nouvelles start-up de l’espace au Luxembourg.

Si la donnée de l’espace est un carburant, Spire vient d’ouvrir au Luxembourg la plus grosse station-service de la planète.

Spire Data Lake fournira gratuitement, pour les start-up, les instituts de recherche et agences publiques luxembourgeoises, des données exclusives et de haute qualité pour des activités de recherche et des produits non commerciaux. L’initiative est cofinancée par l’intermédiaire du programme spatial national LuxImpulse, de l’Agence spatiale luxembourgeoise.

En avril dernier, Spire, qui a son centre de recherche au Luxembourg,  a mis sur orbite son 100 e  nanosatellite avec le lanceur indien . Considérée comme une des start-up les plus prometteuses de la planète par le magazine Forbes en 2017, Spire s’est spécialisée dans les données de suivi des bateaux ou des avions, mais aussi des données météorologiques plus fines que la plupart de celles qui sont sur le marché ou des données sur la couche supérieure de l’atmosphère.

Nous sommes extrêmement heureux de contribuer encore plus au dynamisme et aux efforts de pollinisation croisée de l’écosystème de l’espace au Luxembourg.
Peter Platzer

Peter Platzer,  CEO,  Spire Global

«Nous sommes extrêmement heureux de contribuer encore plus au dynamisme et aux efforts de pollinisation croisée de l’écosystème de l’espace au Luxembourg», a déclaré Peter Platzer, CEO et cofondateur de  Spire Global . «Nous sommes convaincus que nos données permettront au Luxembourg d’attirer les entreprises ambitieuses à la recherche d’un environnement propice à la recherche et au développement de produits, en lui offrant un facteur de différenciation unique sur le marché mondial des entreprises.»

Le CEO de l’Agence spatiale luxembourgeoise, Marc Serres , a ajouté: «Il existe de nombreuses opportunités actuelles et futures pour les données spatiales dans les secteurs de l’énergie, des transports et de la logistique, pour n’en nommer que quelques-unes. En outre, les défis mondiaux dus à la croissance démographique, à la demande accrue de ressources et au changement climatique nécessitent des informations sur notre planète, ce que des solutions spatiales peuvent fournir. Après le lancement du centre de données LSA, le système d’analyse de données spatiales est un élément-clé de notre stratégie, qui stimulera le développement de nouveaux services et produits en aval, au Luxembourg.»