BRAND VOICE — PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

Services & Conseils

Soutenir durablement les entreprises



Norbert Brausch, Senior Vice President & Head of Business Unit Corporate Banking et Jean-Luc Bermes, Team Manager & Corporate Relationship Manager Photo: Spuerkeess – Flavie Hengen

Norbert Brausch, Senior Vice President & Head of Business Unit Corporate Banking et Jean-Luc Bermes, Team Manager & Corporate Relationship Manager Photo: Spuerkeess – Flavie Hengen

Les aides étatiques et privées ont été décisives pour permettre aux entreprises de survivre durant la crise sanitaire. Demain, l’obtention de ces aides sera sans doute évaluée au regard de critères ESG, nonfinanciers donc, qu’analysent déjà certaines banques. Rencontre avec Norbert Brausch, Senior Vice President & Head of Business Unit Corporate Banking, et Jean-Luc Bermes, Team Manager & Corporate Relationship Manager.

À quel point la crise sanitaire a-t-elle bousculé le paysage économique grand-ducal ?

JEAN-LUC BERMES Vu le nombre de demandes d’aides que les banques luxembourgeoises ont reçues, je ne pense pas me tromper en parlant au nom de toutes les banques, on peut affirmer que tout le tissu économique local a été fortement impacté. Les entreprises étaient dans un état de sidération, puis d’inquiétude bien légitime.

NORBERT BRAUSCH L’activité bancaire a été, elle aussi, totalement chamboulée. Les banques ont dû adapter leur organisation en un temps record. L’objectif principal était d’assurer le soutien et le suivi de nos clients, que ces derniers puissent à tout moment nous contacter. Ce qui fut le cas avec succès, si l’on s’en tient aux retours que nous avons aujourd’hui.

J.-L.B. Nous avions mis en place un briefing quotidien avec nos conseiller PME, qui sont eux-mêmes en contact avec les entreprises. L’objectif était de décrypter le flux d’informations énorme et parfois contradictoire, en provenance des différents acteurs économiques, pour ensuite prendre des mesures adaptées aux besoins de nos clients.

Il y a dans notre ADN, cette volonté de participer au développement durable et à la promotion de certaines valeurs qui correspondent aux critères ESG

Norbert Brausch,  Senior Vice President & Head of Business Unit Corporate Banking,  Spuerkeess

Concrètement, qu’avez-vous mis en place pour les soutenir ?

N.B. Nous avons d’abord appelé nos clients pour analyser quels étaient leurs besoins immédiats. Dans ce type de situation, la principale préoccupation des entreprises, c’est leur trésorerie, le cash dont elles disposent. Selon leur capacité à ce niveau, elles peuvent évaluer l’impact qu’elles vont subir à court ou moyen terme. Nous avons donc mis en place des aides qui leur permettent de mieux gérer cet aspect, comme les moratoires ou les franchises sur les prêts.

N.B. Comme les autres banques, nous avons mis en place les prêts garantis par l’Etat ou bien le Financement Spécial Anti-Crise de la SNCI. Là où Spuerkeess s’est démarquée, c’est par le développement d’un outil, dans le cadre du programme « Neistart Lëtzebuerg », qui nous permet de voir comment les entreprises peuvent profiter de certaines aides. Sur base des informations que nous communique un client, cet outil permet de voir à quelles aides étatiques ou privées il a droit, mais aussi de simuler les effets résultants de la contraction de telles aides, c’est-à-dire les bénéfices qui en découlent.

J-L.B. Il y a beaucoup d’aides disponibles, et il est difficile pour nos clients de savoir exactement de quelles aides ils peuvent bénéficier. C’est sur la base de ce constat que nous avons développé l’outil « Conseil Aides et Logement », ensemble avec Energie Agence. Il permet à nos clients de mettre toutes leurs chances de leur côté pour bien démarrer leur reprise. Nous avons d’ailleurs publié toutes les informations relatives à cet outil sur notre site internet afin que les clients puissent s’informer sur les différentes aides disponibles (La durabilité au quotidien : 5 conseils | Spuerkeess).

Nous voulons être le facilitateur de transition vers une économie plus durable

Jean-Luc Bermes,  Team Manager & Corporate Relationship Manager,  Spuerkeess

Parmi ce qui pourrait relancer l’économie, il y a la thématique ESG. Comment la banque se positionne-t-elle à ce sujet ?

N.B. En 2019, Spuerkeess fut la première banque luxembourgeoise à signer les « Principles of Responsible Banking ». En tant qu’établissement public, nous avons certaines missions à honorer, dont certaines en lien avec la thématique environnementale ou sociale. Il y a donc dans notre ADN cette volonté de participer au développement durable et à la promotion de certaines valeurs qui correspondent aux critères ESG.

J-L.B. Nous voulons être le facilitateur de transition vers une économie plus durable. Nous informons notre client, attirons son attention et analysons où il se situe par rapport à ces sujets. Y est-il sensible ? A-t-il déjà adapté son organisation ? Que prévoit-il demain à ce sujet ? Il s’agit alors d’établir un rating non-financier, un rating ESG, pour chaque entreprise. Même si la majorité de nos clients sont d’accords avec nous et sont prêts à faire des efforts dans cette direction, certains sont étonnés par cette initiative que nous prenons.

N.B. Ils sont en effet générale- ment surpris car les questions que nous leur posons à ce sujet ne sont pas d’ordre financier, et semblent outrepasser le rôle d’une banque. Mais les entre- prises doivent comprendre que ces critères vont dans le sens de l’histoire. Mieux vaut donc s’y préparer tranquillement car demain, il sera obligatoire de s’y conformer.

L’attribution de certaines aides sera-t-elle soumise à des critères non-financiers à l’avenir ?

N.B. Ce n’est qu’en partie le cas aujourd’hui. Mais comme je vous le disais, la règlementation va de plus en plus dans cette direction et celui qui s’y est le mieux préparé est celui qui sera le mieux positionné à l’avenir.

J-L.B. Nous devons intégrer les critères ESG à notre bilan. En ce sens, nos clients dont l’empreinte carbone est plus faible obtiendront probable- ment de meilleures conditions sur un prêt que ceux qui n’ont pas intégré ces critères à leur fonctionnement

LA SPUERKEESS EN PRIMES ET EN RÉCOMPENSES

Classée parmi les banques les plus sûres au monde en 2019, selon le Global Finance Magazine.

Primée lors Best Bank Award 2020 pour l’excellence du service offert.

Banque n°1 pour les entreprises au Luxembourg selon l’étude de marché Ilres de 2020.

Les agences internationales de rating Standard & Poor’s (AA+) et Moody’s (Aa2) ont décerné à Spuerkess des notations parmi les meilleures au monde.

Retrouvez plus d’informations sur Spuerkeess et les entreprises www.spuerkeess.lu/fr/professionnels