COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Expertises

M&G INVESTMENTS

SOLVERS: Combattre le changement climatique



Les Big Tech ont pris les commandes de leurs secteurs respectifs (réseaux sociaux, recherche en ligne), éclipsant les autres marchés.  (Photo: M&G Investments)

Les Big Tech ont pris les commandes de leurs secteurs respectifs (réseaux sociaux, recherche en ligne), éclipsant les autres marchés. (Photo: M&G Investments)

L’essor des sociétés technologiques américaines a été incarné par les actions dites «FAANG». Débute désormais l’ère des entreprises (principalement) européennes qui assurent la transition vers une économie économe en ressources et à faible émission de carbone: les «SOLVERS».

Les sociétés technologiques américaines ont prospéré durant la dernière décennie. Les Big Tech ont pris les commandes de leurs secteurs respectifs (réseaux sociaux, recherche en ligne), éclipsant les autres marchés.

Leur ascension est parfaitement illustrée par les actions dites «FAANG»: Facebook, Amazon, Apple, Netflix et Alphabet (société mère de Google). À mesure que la confiance dans leurs perspectives à long terme augmentait, leurs cours en bourse, et ceux de leurs pairs, ont grimpé en flèche pendant les années 2010 [1] . Cette tendance s’est accélérée durant les confinements de 2020 [2] , lorsque la société dans son ensemble est devenue plus dépendante de la technologie pour travailler et se divertir, propulsant le marché actions américain vers de nouveaux sommets [3] .

Que les Big Tech poursuivent ou non leur ascension, un thème devrait, selon moi, déterminer l’évolution des marchés internationaux dans les dix ans à venir: l’émergence de la durabilité en tant que priorité immédiate et essentielle pour les investisseurs. Regardons la réalité en face: les mesures de transformation dans la lutte contre le changement climatique ne peuvent plus être différées.

En 2019, les Nations Unies ont estimé [4] qu’il fallait réduire les émissions mondiales de 7% par an en moyenne entre 2020 et 2030 pour limiter le réchauffement de la température moyenne à la surface de la planète à 1,5°C, un niveau auquel les risques et impacts du changement climatique sont moindres. Pour atteindre cet objectif fixé dans l’Accord de Paris de 2015, il faut parvenir à zéro émission nette de gaz à effet de serre à l’horizon 2050.

Les «SOLVERS»

S’agissant de la transition vers une économie bas carbone efficace en termes de ressources, ce sont les entreprises européennes qui montrent la voie.

Ce n’est guère surprenant dans la mesure où l’Europe a sans doute pris plus de mesures [5] que les autres grandes économies pour lutter contre les causes du changement climatique, créant un environnement propice au développement des innovations vertes.

Les sociétés européennes sont devenues des leaders mondiaux dans leurs domaines. Selon moi, cette tendance est incarnée par un groupe de pionniers qui a développé des solutions pour répondre aux enjeux les plus importants de la planète et que nous pourrions surnommer les «SOLVERS».

·       Schneider Electric figure parmi les leaders du secteur des systèmes électriques efficaces en énergie, des appareils basse tension aux solutions numériques qui optimisent les processus dans les bâtiments, les centres de données, l’industrie et le réseau.

·       Orsted compte parmi les leaders de l’électricité éolienne offshore et a construit plus de parcs éoliens offshore que n’importe quelle autre entreprise dans le monde.

·       Linde compte parmi les leaders de la production de gaz industriels, de l’oxygène vital pour les hôpitaux à l’hydrogène pour les combustibles propres.

·       Vestas compte parmi les leaders de la fabrication de turbines éoliennes et est le premier fournisseur et agent de maintenance de turbines onshore au monde.

·       EDP Renováveis compte parmi les leaders de l’énergie verte, produisant 100% de son électricité à partir de sources renouvelables, essentiellement des turbines éoliennes.

·       Rockwool compte parmi les leaders de l’isolation en laine de roche résistant au feu, qui réduit significativement les besoins de chauffage dans les maisons et les bureaux, et donc la consommation d’énergie.

·       DS Smith compte parmi les leaders de l’emballage durable, démontrant tout le potentiel du recyclage en circuit fermé, un processus qui consiste à collecter, recycler puis réutiliser les déchets pour fabriquer le même produit.

L’acronyme «FAANG» se veut davantage symbolique qu’exhaustif: il omet de nombreuses autres valeurs technologiques dans le monde, dont Microsoft. Il existe beaucoup d’autres sociétés qui proposent des solutions durables d’avant-garde, dont plusieurs en Amérique du Nord.

Les entreprises européennes et les solutions qu’elles développent jouent un rôle déterminant dans la trajectoire baissière des émissions, même si leurs noms ne forment pas encore un acronyme connu dans le monde entier.

Les opinions exprimées dans ce document ne sauraient en aucun cas constituer des recommandations, des conseils ou des prévisions. Nous ne sommes pas autorisés à donner des conseils financiers. En cas de doute quant à la pertinence de votre investissement, nous vous invitons à vous rapprocher de votre conseiller financier. La valeur liquidative des fonds pourra aussi bien baisser qu’augmenter. Ainsi, la valeur de votre investissement pourra aussi bien baisser qu’augmenter et il est possible que vous ne récupériez pas la totalité de votre investissement initial. Ce document financier promotionnel est publié par M&G International Investments S.A. Siège social: 16, boulevard Royal, L‑2449, Luxembourg.

[1] Top Stocks Of The 2010s | Nasdaq

[2] Tech’s top seven companies added $3.4 trillion in value in 2020 (cnbc.com)

[3] S&P 500® - S&P Dow Jones Indices (spglobal.com)

[4] https://www.unep.org/fr/actualites-et-recits/communique-de-presse/le-changement-climatique-ne-sest-pas-arrete-pour-la-covid

[5] Réduction des émissions: progrès accomplis | Action pour le climat (europa.eu)