ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Innovfin européen

Six fonds lèvent 700 millions pour l’IA et la blockchain



Six fonds en Europe ont levé 700 millions d’euros pour les injecter dans des start-up sur différents sujets en relation avec l’intelligence artificielle et la blockchain. (Photo: Shutterstock)

Six fonds en Europe ont levé 700 millions d’euros pour les injecter dans des start-up sur différents sujets en relation avec l’intelligence artificielle et la blockchain. (Photo: Shutterstock)

Le Fonds européen d’investissement et la Commission européenne ont annoncé, mercredi, que les six premiers fonds soutenus dans le cadre du programme InnovFin à destination de start-up dans le domaine de l’intelligence artificielle et de la blockchain avaient levé 700 millions d’euros.

«L’Europe a besoin de plus d’investissements dans des entreprises numériques hautement innovantes. Je salue la collaboration avec le FEI, qui a abouti au premier fonds d’investissement à l’échelle de l’UE pour soutenir l’incubation et la mise à l’échelle de technologies hautement innovantes d’IA et de blockchain», s’est félicité le commissaire européen au Marché unique, Thierry Breton, mercredi, dans un communiqué.

Le Fonds européen d’investissement a signé les six premiers accords de capital-investissement avec des fonds de capital-risque, pour soutenir des entreprises en phase de démarrage ou de croissance dans le cadre du projet pilote InnovFin sur l’intelligence artificielle et la blockchain.

Les six fonds  42CAP III GmbH & Co. KGDawn Capital IV SCSpFly Ventures Fund II GmbH & Co. KGHenQ 4 Fund Cooperatief UAOpen Ocean Fund 2020 Ky  et  Speedinvest III EuVECA GmbH & Co. KG  se focaliseront sur un certain nombre de sujets, comme les logiciels en B2B, le data analytics, l’internet des objets, les villes intelligentes, l’automatisation, le langage et le «machine learning», les logiciels comme un service, les fintech, la cybersécurité et le futur du travail.

D’autres intermédiaires financiers peuvent rejoindre ce mouvement de financements européens pour les start-up et PME en phase de croissance , indique l’EIF.