POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Nomination

Simone Delcourt rejoint le CNFP



292032.jpg

Simone Delcourt mettra au service du CNFP ses 37 années d’expérience à la CSSF. (Photo: Olivier Minaire / Archives)

L’ancienne directrice de la Commission de surveillance du secteur financier a été désignée membre du Conseil national des finances publiques par la Chambre des députés.

Il manquait un septième membre depuis janvier dernier au CNFP, l’organisme indépendant mis en place en 2014 et chargé de surveiller le respect des règles budgétaires et d’évaluer les prévisions macroéconomiques et budgétaires – au risque souvent de froisser la communication du gouvernement .

La Chambre des députés a fini par identifier le deuxième membre qu’elle devait proposer en la personne de Simone Delcourt, jeune retraitée de la CSSF après 37 ans de maison. Cette professionnelle chevronnée, économiste de formation, avait en charge les organismes de placement collectif et la surveillance des PSF spécialisés depuis 2005 avant de faire valoir ses droits à la pension en septembre 2018 – non sans laisser une circulaire de 100 pages sur les gestionnaires de fonds en héritage. 

Mme Delcourt, par ailleurs membre du conseil d’administration de la BCEE depuis septembre dernier, rejoint ainsi Patrick Graffé, Sylvain Hoffmann, Délia Nilles, Jean Olinger et Marc Wagener au sein du CNFP présidé par Romain Bausch.

La nomination doit être officialisée par règlement grand-ducal. Les membres du CNFP touchent une indemnité de 6.000 euros par an (9.000 euros pour le président), à laquelle s’ajoutent 200 euros de jetons par réunion (300 euros pour le président).