PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Fonds

Rebranding

SGG devient IQ-EQ



225671.jpg

«Nous avons voulu créer une rupture positive dans notre secteur, en trouvant un nom qui se distingue de celui de nos concurrents», déclare Serge Krancenblum, président exécutif du conseil d’administration du groupe d’IQ-EQ. (Photo: Jan Hanrion/Maison Moderne)

Le groupe mondial de services aux investisseurs basé au Luxembourg a dévoilé son nouveau nom ce lundi: IQ-EQ. Une étape importante dans le déploiement d’une identité partagée par ses 2.500 collaborateurs présents dans 23 juridictions.

Il doit se prononcer à l’anglaise: IQ-EQ . Les responsables de SGG ont dévoilé ce lundi le nouveau nom de leur groupe et, au-delà, l’aboutissement d’un vaste chantier de rebranding qui synthétise leurs ambitions.

Serge Krancenblum , président exécutif du conseil d’administration du groupe d’IQ-EQ, l’explique:

«La marque n’est pas qu’un nom, c’est un ensemble de valeurs, de cultures qui influencent notre groupe, des éléments sur lesquels nous avons énormément travaillé, avec l’appui de l’agence Superunion, du groupe WPP », ajoute Serge Krancenblum. «Pour aboutir à ce résultat, nous avons procédé à des centaines d’interviews, de collaborateurs, de clients, d’intermédiaires, pour comprendre leurs attentes.»

Accompagné de la baseline «Know how, Know you», IQ-EQ veut traduire l’ambition du groupe: une expertise technique, d’une part, et, d’autre part, une connaissance des besoins de plus en plus spécifiques du client. Ou comment équilibrer les quotients intellectuel et émotionnel.

Il est d’autant plus important pour nous que les collaborateurs s’approprient ce nom, pour que ce changement soit transmis à l’extérieur.
Serge Krancenblum

Serge Krancenblum,  président exécutif du conseil d’administration,  IQ-EQ

«Nous avons aussi voulu créer une rupture positive dans notre secteur, en trouvant un nom qui se distingue de celui de nos concurrents et qui permette de partager notre vision, à la fois en interne et en externe, de qui nous sommes», ajoute Serge Krancenblum. «Il est d’autant plus important pour nous que les collaborateurs s’approprient ce nom, qu’ils soient vraiment engagés dans cette évolution pour que ce changement soit transmis à l’extérieur.»

Le week-end n’a donc pas été de tout repos pour les équipes marketing et informatique, qui ont été en première ligne pour basculer de l’ancienne vers la nouvelle identité.

225682.jpg

Le nouveau logo du groupe. (Illustration: IQ-EQ)

 «La facilité aurait été de mettre le logo SGG, qui existait depuis15 ans partout, mais nous voulions nous assurer que tout le monde se sente partie prenante de la nouvelle aventure autour d’une nouvelle marque, plus moderne», ajoute  Christian Heinen , managing director de IQ-EQ Luxembourg.

Ambitions globales, base luxembourgeoise

Le changement annoncé ce jour constitue une étape importante après les dernières acquisitions du désormais ex-SGG. Différentes entités ont en effet été reprises depuis 2017, dont, plus récemment,  Augentius  – dans le private equity – et le groupe basé à Jersey, First Names Group.  Ce dernier lui a permis de doubler de taille . 2.450 personnes sont désormais à bord.

Mais la base du quatrième groupe mondial de services aux investisseurs reste donc bien ancrée au Luxembourg, avec des centres de gravité plus qu’importants à l’international.

«Le Luxembourg se développe bien, en particulier dans les fonds alternatifs, en plus de notre base de clientèle privée et corporate», ajoute Christian Heinen.

Reste désormais à convaincre de nouveaux clients, présents dans les autres juridictions où IQ-EQ vient de poser sa marque, de passer par le hub luxembourgeois.