LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Style

Mon style

Sérieux, mais pas trop



Mathieu Van Wetteren a été photographié au restaurant Apdikt et Maia Haas à l’hôtel Le Royal. (Photos: Guy Wolff/Maison Moderne)

Mathieu Van Wetteren a été photographié au restaurant Apdikt et Maia Haas à l’hôtel Le Royal. (Photos: Guy Wolff/Maison Moderne)

Adresses coup de cœur, pire cadeau ou pièce la plus originale de leurs dressings… les confessions stylistiques de Mathieu Van Wetteren et Maia Haas.

Mathieu Van Wetteren, chef et propriétaire, restaurant Apdikt

Comment définiriez-vous votre rapport à la mode?

Mathieu Van Wetteren. – «C’est un éternel recommencement. Rien n’est figé.

Qui ou qu’est-ce qui vous ­inspire pour votre style au ­quotidien?

«Je fonctionne beaucoup à l’instinct, en fonction de mes envies, de mon humeur – que ce soit en cuisine ou pour le reste. Je dirais donc… moi-même!

Quelle est la pièce la plus stricte de votre garde-robe? En quelle occasion la portez-vous?

«Mon trench-coat droit, que je porte volontiers pour un peu ­d’allure lors des quelques soirées de gala dans lesquelles je me rends…

Que ce soit en cuisine ou pour s’habiller, Mathieu Van Wetteren s’inspire de ses envies et donc… lui-même! (Photo: Guy Wolff/Maison Moderne)

Que ce soit en cuisine ou pour s’habiller, Mathieu Van Wetteren s’inspire de ses envies et donc… lui-même! (Photo: Guy Wolff/Maison Moderne)

Quelle est la pièce la plus ­barrée de votre garde-robe? À quelle occasion la portez-vous?

«Ma grosse doudoune à carreaux Nike. Je la porte en toutes ­circonstances, lorsqu’il fait assez froid!

Quelle pièce aimeriez-vous transmettre, et à qui?

«Ma montre, que je transmettrai à mon fils, évidemment.

Le pire vêtement ou accessoire qu’on pourrait vous offrir?

«Un accessoire Gucci.

Une adresse shopping coup de cœur au Luxembourg?

«Le magasin Scoop86 au City Concorde de Bertrange, qui a une très chouette sélection de vêtements et de sneakers, dont quelques éditions limitées bien trouvées.»

Maia Haas, project officer ­commu­nication, Luxembourg Space Agency

Comment définiriez-vous votre rapport à la mode?

Maia Haas. – «C’est, pour moi, un univers ­d’expres­sion et de renouvellement constant dans lequel je peux exprimer ma créativité et ma personnalité comme je l’entends.

Qui ou qu’est-ce qui vous inspire pour votre style au quotidien?

«J’aime m’inspirer de matières, de couleurs et de motifs différents que j’harmonise en fonction de mon humeur du jour. Je suis aussi une fan des carreaux et des tons neutres.

Évitez d’offrir des ballerines à Maia Haas qui n’est pas prête à déchausser ses Dr. Martens. (Photo: Guy Wolff/Maison Moderne)

Évitez d’offrir des ballerines à Maia Haas qui n’est pas prête à déchausser ses Dr. Martens. (Photo: Guy Wolff/Maison Moderne)

Quelle est la pièce la plus stricte de votre garde-robe? En quelle occasion la portez-vous?

«J’ai toujours une veste de tailleur noire et un pantalon chino très classique dans mon dressing, au cas où, mais je ne les porte qu’en cas de force majeure.

Quelle est la pièce la plus barrée de votre garde-robe? À quelle occasion la portez-vous?

«Probablement une chemise en velours vert d’eau et marron, chinée dans une friperie lors d’un de mes voyages en Lituanie. J’aime l’assortir à des vêtements plus traditionnels pour le contraste.

Quelle pièce aimeriez-vous transmettre, et à qui?

«Un vieux foulard vintage emprun­té à mon frère, il y a des lustres. Il serait grand temps que je lui rende!

Le pire vêtement ou accessoire qu’on pourrait vous offrir?

«Des ballerines! Je suis désolée, mais je préfère garder mes Dr. Martens aux pieds.

Une adresse shopping coup de cœur au Luxembourg?

«J’aime beaucoup dénicher de vieilles pièces uniques en friperie, et je trouve que Pardonmycloset en a de très sympas.»

Cet article a été rédigé pour  l’édition magazine de Paperjam du mois de mars 2022  parue le 23 février 2022.

Le contenu du magazine est produit en exclusivité pour le magazine. Il est publié sur le site pour contribuer aux archives complètes de Paperjam. 

Cliquez sur ce lien pour vous abonner au magazine.

Votre entreprise est membre du Paperjam Club? Vous pouvez demander un abonnement à votre nom. Dites-le-nous via  [email protected]