POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Rapport annuel ILR

Le secteur des télécoms en légère progression en 2018



Post Telecom a assuré près de 60% des investissements du secteur en 2018. (Photo: DR)

Post Telecom a assuré près de 60% des investissements du secteur en 2018. (Photo: DR)

Sans surprise, les chiffres de la téléphonie mobile et d’internet sont en hausse au Luxembourg, selon le rapport annuel de l’Institut luxembourgeois de régulation (ILR). Le nombre d’accès à internet en fibre optique a progressé de plus de 30%.

L’Institut luxembourgeois de régulation vient de publier  ses chiffres pour l’année 2018 . On y apprend que le chiffre d’affaires du marché des télécommunications a atteint 575,6 millions d’euros, une progression de 2,34% sur un an.

Entre 2014 et 2018, le revenu des services fixes a augmenté de 3,9% et celui des services mobiles de 9,5%. Au niveau des acteurs, l’opérateur historique Post Luxembourg a connu une hausse de 2,1% sur un an (325 millions d’euros) alors que, ensemble, les opérateurs alternatifs ont vu leur chiffre d’affaires croître de 2,7% (250,6 millions).

L’ILR note que les investissements des opérateurs sont en baisse constante depuis l’année 2014, lorsque les investissements pour la fibre optique avaient atteint leur maximum. En 2018, les opérateurs ont globalement investi 80,6 millions, une baisse de 22,6% sur un an et un chiffre qui ne correspond plus qu’à la moitié de l’investissement de 2014 (156,1 millions). Post a pris 58,7% du total à sa charge.

568.000 internautes

En téléphonie mobile, le revenu moyen mensuel par utilisateur (revenu mobile/nombre de cartes SIM) augmente très légèrement de 25,0 à 25,2 euros. Le nombre de cartes SIM a progressé de 2,1%. Le nombre d’utilisateurs d’internet mobile monte à 568.000 utilisateurs (+10,5%). Les datas progressent de 20,4% alors que les SMS perdent encore 17,03% soit 504,9 millions d’envois.

Au niveau des services fixes (téléphonie fixe, internet fixe et télévision), le revenu moyen mensuel par utilisateur est de 84,3 euros par mois (-1,3%). Le nombre de raccordements téléphoniques fixes diminue de 0,7% alors que le nombre d’accès internet fixe augmente à 224.300 abonnements (+4,5%).

L’ILR note aussi que le nombre d’accès internet en fibre optique progresse de 31,4% et atteint 78.200 abonnements.