POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Mission économique

Santé et échanges économiques au programme



À Dubaï, chaque heure compte pour multiplier les rencontres ou signer de nouveaux accords. (Photo: SIP/Jean-Christophe Verhaegen)

À Dubaï, chaque heure compte pour multiplier les rencontres ou signer de nouveaux accords. (Photo: SIP/Jean-Christophe Verhaegen)

La journée de mardi est sans aucun doute la plus chargée des trois prévues à l’agenda de la mission économique luxembourgeoise à Dubaï. Santé et commerce sont au programme.

La mission économique d’une centaine de personnes actuellement présentes aux Émirats arabes unis durera jusque mercredi. Et chaque heure compte pour multiplier les rencontres ou signer de nouveaux accords.

Ce mardi, le ministre de l’Économie Étienne Schneider (LSAP) rencontrera son homologue émirati, Bin Saeed Al Mansoori. Un personnage-clé au Moyen-Orient. Dans le même temps, le Grand-Duc héritier Guillaume, le ministre des Finances Pierre Gramegna (DP) et Carlo Thelen , directeur de la Chambre de commerce, rencontreront Majid Saif Al Ghurair, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Dubaï.

Suivra un forum autour du business Luxembourg-Émirats arabes unis. Une occasion qui sera mise à profit pour mettre en avant les opportunités business proposées au Luxembourg.

L’après-midi sera consacrée à une visite du salon Arab Health, un des plus grands au monde qui accueille plus de 106.000 visiteurs et plus de 4.500 entreprises. Le Luxembourg fait partie des 17 nations à y avoir un pavillon, qui sera visité par le Grand-Duc héritier .

Quelques heures plus tard, une soirée de gala sera offerte par la Chambre de commerce suite à la signature d’un memorandum of understanding afin de renforcer les collaborations avec son homologue de Dubaï.