BRAND VOICE — LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Culture

MUDAM Luxembourg

Robert Morris est à découvrir au Mudam Luxembourg



Robert Morris, Untitled (Scatter Piece) (detail), 1968–69 | Collection The Art Institute of Chicago | © 2020 The Estate of Robert Morris / Artists Rights Society (ARS), New York.

Robert Morris, Untitled (Scatter Piece) (detail), 1968–69 | Collection The Art Institute of Chicago | © 2020 The Estate of Robert Morris / Artists Rights Society (ARS), New York.

Mudam Luxembourg – Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean accueille une importante exposition monographique qui propose une nouvelle lecture des premières œuvres de Robert Morris (1931, Kansas City, Missouri - 2018, Kingston, New York).

Figure majeure de la scène artistique d’après-guerre, Morris est l’un des principaux protagonistes de l’art minimal, post-minimal et conceptuel. Initiée en dialogue avec l’artiste avant son décès en 2018, Robert Morris. The Perceiving Body réunit des œuvres majeures des années soixante et soixante-dix, provenant de collections publiques et privées, ainsi que de la succession de l’artiste.

Occupant le Grand Hall, au rez-de-chaussée, et les deux galeries de l’étage, Robert Morris. The Perceiving Body s’intéresse aux expérimentations formelles développées par l’artiste autour des processus d’élaboration d’une forme et la notion de perception. Datées de 1961 à 1977, la plupart des œuvres exposées sont associées à l’art minimal et post-minimal, tendances que Morris a également abordées – et contribué à définir – dans ses nombreux écrits théoriques de l’époque. Le travail de Morris est fondé sur l’importance de la rencontre directe avec l’objet sculptural. L’exposition, à l’opposé d’une rétrospective ou d’une anthologie, est conçue comme une constellation de différents espaces. Investis par une œuvre ou un ensemble d’œuvres, ces espaces mettent en valeur différents aspects de l’œuvre de Robert Morris à cette période. Morris a lui-même qualifié sa pratique comme une série d’« enquêtes » (investigations). Résultant d’un processus de travail basé sur la permutation, la répétition et le hasard, les œuvres montrées ici témoignent à la fois d’une analyse précise et d’une charge émotionnelle.

L’exposition Robert Morris. The Perceiving Body bénéficie de prêts majeurs, notamment du Salomon R. Guggenheim Museum, New York, de l’Art Institute of Chicago ou de la Tate Modern à Londres, en plus d’autres prêts de collections publiques et privées. Elle est organisée en collaboration avec le Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole, où elle sera présentée du 6 juin au 27 septembre 2020.

L‘exposition Robert Morris. The Perceiving Body  est organisée avec le Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole. Cette exposition est rendue possible grâce au soutien de la Terra Foundation for American Art.

Robert Morris. The Perceiving Body

L’ouvrage réunit des textes écrits à partir de trois perspectives distinctes. Les essais de Jeffrey Weiss, Caroline A. Jones et Courtney Fiske s’intéressent aux réalisations et aux thématiques principales dans l’œuvre de Morris du point de vue de l’histoire de l’art, tandis que les témoignages personnels de la danseuse Simone Forti et du commissaire d’exposition et critique Bernard Ceysson concernent les relations de travail de leurs auteurs avec Morris au début de sa carrière. Enfin, trois essais de l’artiste lui-même – dont deux traduits pour la première fois en français – abordent certaines des préoccupations fondamentales de la sculpture après 1960 : medium, forme, espace et temps.

Coédition Mudam Luxembourg – Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean, Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole et Mousse Publishing. Édition bilingue français/anglais. Disponible au Mudam Store et sur mudamstore.com , 27€.  ISBN 978-88-6749-408-8. 

Dans le cadre de l’exposition :

Wade Guyton in conversation with Suzanne Cotter | 11.03.2020 | 18h00 | EN | Mudam Auditorium

Wade Guyton is an American artist who is known for his digital paintings on canvas using scanners and digital inkjet technology. He has been one of Morris’s students at Hunter College, where he followed an MFA programme from 1996 to 1998. Free entry | No booking required

Mudam Akademie  | 12.02.2020 | LU & 26.02.2020 | FR

Sur les traces des processus dans l‘art moderne. Face à Scatter Piece, 1968-69, de Robert Morris.

Conférence avec Anaël Lejeune | 29.03.2020 | 15h00 | FR | Mudam Auditorium

Anaël Lejeune est docteur en Histoire de l’art et auteur des publications Perspective et géométral. Problématisation de la sculpture aux États-Unis (1966-1973) (2015) et La théorie à l’œuvre. L’art conceptuel américain (2017). Il co-anime la plateforme éditoriale et curatoriale, (SIC), basée à Bruxelles. Gratuit, hors droit d‘entrée | Sans réservation

Regards Croisés  | 08.04.2020 | 18h30 | FR | Dans les galeries

Avec Yann Annicchiarico et Pit Molling Ces artistes contemporains luxembourgeois échangeront autour de l’œuvre de Robert Morris, source de réflexion pour leur propre création. Entrée gratuite | Sans réservation

Screening: The Mind/Body Problem  | 26.04.2020 | 15h00 | FR/EN | Mudam Auditorium

Film de Teri Wehn-Damisch et Rosalind E. Krauss | 70 min. L‘historienne de l‘art Rosalind Krauss analyse l’œuvre du minimaliste américain Robert Morris. Le film a reçu le prix du jury du 14e Festival international du film d‘art de Montréal. Gratuit, hors droit d‘entrée | Sans réservation

Programme complet:  mudam.com

Retrouvez le Mudam Luxembourg sur  Facebook   Twitter   Instagram