ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

gastronomie

Retour toujours plus tardif pour la Brasserie Guillaume



301139.jpg

Les nombreux fans de la Brasserie Guillaume, tout comme ses propriétaires, s’impatientent quant à sa réouverture. (Photo: Happy Dayz Photographie)

Alors qu’une réouverture en tout début d’année semblait envisagée par la Brasserie Guillaume, la Ville de Luxembourg l’a finalement annoncée pour juin 2020 au plus tôt, ce matin, lors du City Breakfast.

Les rumeurs allaient bon train entre gourmets et aficionados de la célèbre Brasserie Guillaume, ravagée en même temps que tout son bâtiment en mai dernier par un incendie: la réouverture était tout d’abord imminente, en début d’année. Puis, le mois de mars a été évoqué, sans qu’aucune date ne soit avancée officiellement par l’établissement emblématique du Knuedler.

C’est finalement le mois de juin – au plus tôt, et si les travaux avancent comme il le faut – qui a été mis en avant ce matin par la Ville de Luxembourg, propriétaire des murs. Soit plus d’an après les dégâts. Contacté par Paperjam, Sébastien Sarra, propriétaire de la «BG» et de sa voisine  L’Osteria , semble quelque peu désabusé: «Nous ne pouvons qu’attendre la Ville, qui est propriétaire du bâtiment, et l’avancée des travaux qu’elle conduit. Nous pourrions tout à fait rouvrir, nous sommes déjà prêts depuis novembre dernier. Mais tant que la Ville ne finit pas les travaux, les contrôleurs ne peuvent pas passer, et nous sommes obligés d’attendre.»

Des mois qui s’accumulent

Si juste après l’incendie, la Ville de Luxembourg avait avancé des délais de «quelques mois» pour conduire à bien les travaux, ces mois semblent s’accumuler plus que prévu, pour arriver au nombre de 13, si la Brasserie Guillaume accueille effectivement son public à nouveau en juin prochain. Un manque à gagner qui doit peser lourdement sur le groupe, qui se concentre sur ses autres établissements et projets, comme  L’Altra Osteria  à Bonnevoie ou le bar à vins  Le Pas Sage  en centre-ville.

«Nos établissements tournent bien, heureusement, mais cela devient difficile pour le moral en ce qui concerne la Brasserie Guillaume. Mais impossible de faire autre chose que de prendre son mal en patience. Nous avons hâte de pouvoir rouvrir», conclut Sébastien Sarra.

De son côté, la Ville indique que, «si la réouverture est prévue pour juin 2020, cela dépend de la commande et de la livraison des portes coupe-feu. Par ailleurs, Luxcontrol devra contrôler le bâtiment avant sa réouverture. Concernant les appartements, inhabités depuis l’incendie, des travaux majeurs sont également prévus.»