POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Second tour 2020

Les résultats des municipales à la frontière



Moins d’un électeur sur deux dans les bureaux de vote dimanche 28 juin pour le second tour des élections municipales en France. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Moins d’un électeur sur deux dans les bureaux de vote dimanche 28 juin pour le second tour des élections municipales en France. (Photo: Romain Gamba/Maison Moderne)

Alors que Jean-Marc Fournel conserve la mairie de Longwy et Pierre Cuny celle de Thionville, Clémence Pouget crée la surprise à Yutz et Nancy passe à gauche.

Peu d’électeurs se sont déplacés pour le second tour des élections municipales en France dimanche 28 juin. Prévu le 22 mars dernier, il a été décalé à cause du Covid-19. Amnéville, Longwy, Metz, Thionville… Voici les résultats dans les communes où vivent les frontaliers.

François Grosdidier (Les Républicains) a pris de justesse la tête de Metz et de ses 117.890 habitants. L’ex-maire de la commune voisine de Woippy a récolté 10.001 voix, soit 197 de plus que son concurrent de gauche, Xavier Bouvet, et 7.646 de plus que la candidate du Rassemblement national, Françoise Grolet.

Pierre Cuny garde de son côté son fauteuil de maire de Thionville (40.586 habitants) en récoltant 41,37% des voix avec sa liste de centre droit «Thionville au cœur». Il est suivi par Patrick Luxembourger, divers droite (31,75%), puis Bertrand Mertz (26,88%) et sa liste divers gauche.

- Jean-Marc Fournel conserve lui aussi sa mairie sans grande surprise, celle de Longwy et de ses 14.722 habitants. Maire divers gauche depuis 2014, après l’avoir déjà été quelques années plus tôt, il s’était retrouvé face à trois listes au second tour, qu’il dépasse avec 45,64% des suffrages.

- À Amnéville (10.443 habitants), le maire sortant sans étiquette Eric Munier garde sa place avec 48,74% des voix. Son opposant historique, Xavier Dieudonné, a récolté 34,41% des voix, et le candidat Cédric Sudrow 16,85%.

- La ville frontalière d’Audun-le-Tiche (6.800 habitants) a élu Viviane Fattorelli comme maire divers gauche avec 1.000 voix, soit 61,09% des suffrages, contre le candidat Bouzid Djebar, qui en récolte 637.

- Victoire haut la main à Woippy pour Cédric Gouth, maire sortant sans étiquette de la ville de 14.103 habitants, avec 74,40% des voix. Contre 14,61% pour son opposante Laurence Burg.

- Clémence Pouget, sans étiquette, a créé la surprise à Yutz en battant le maire sortant Bruno Sapin (Les Républicains). Elle a capté 44,88% des électeurs et lui 39,22%. Le troisième candidat, Pascal Landragin, a récolté 15,90% des suffrages.

- Nancy (104.592 habitants) dit elle aussi au revoir à son maire sortant, Laurent Hénart (sans étiquette). Il est battu par le nouveau maire de gauche, également président du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, Mathieu Klein, avec 54,54% des voix.

- D’autres villes frontalières avaient déjà élu leur maire au premier tour. Comme Villerupt avec Pierrick Spizak (divers gauche), Mont-Saint-Martin avec Serge de Carli (divers gauche) ou encore Hettange-Grande et son seul candidat, le maire sortant de droite Roland Balcerzak.

De manière générale, on note une grande gagnante à ces élections en France: l’abstention, dont le taux est estimé à 59% sur tout le territoire.