PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Banques

plan social

Restructuration en vue à la banque Mitsubishi



Mitsubishi UFJ Investor Services & Banking Luxembourg SA pourrait se séparer d’une vingtaine de collaborateurs. (Photo: Shutterstock)

Mitsubishi UFJ Investor Services & Banking Luxembourg SA pourrait se séparer d’une vingtaine de collaborateurs. (Photo: Shutterstock)

Les mauvaises nouvelles se suivent dans le secteur bancaire. Après l’annonce de la fermeture de Commerzbank, c’est un plan social qui devrait être activé au sein de la banque Mitsubishi: 20 des 160 salariés pourraient être concernés.

La phase de négociation d’un plan social auprès de la banque Mitsubishi (Mitsubishi UFJ Investor Services & Banking Luxembourg SA) devrait débuter prochainement, déplore l’ALEBA via un communiqué de presse. Il pourrait concerner une vingtaine de personnes sur les 160 actuellement employées. L’ALEBA assure «veiller, dans un contexte déjà très difficile marqué par la pandémie de coronavirus, à ce qu’un soutien adéquat et les meilleures conditions de départ soient proposés aux salariés de Mitsubishi dont le poste pourrait être supprimé». Une première réunion avec la direction locale aura lieu sous peu.

Voilà une seconde mauvaise nouvelle pour l’emploi dans le secteur bancaire, après que Commerzbank a annoncé sa fermeture pour 2024.

«Nous avions dit que 2021 serait difficile, et au bout de deux mois, nous devons déjà faire face à plusieurs centaines de pertes d’emplois. C’est très grave», indique Roberto Mendolia , président de l’ALEBA. «J’ai mal en pensant à ces personnes qui vont, dans une période si compliquée, se retrouver rapidement sans emploi. Après, sur le terrain, il est évident que l’ALEBA va se battre pour obtenir les meilleures conditions de départ possible pour les salariés concernés.»