POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Covid-19

Les restaurants et cafés fermeront dès jeudi



Le Premier ministre Xavier Bettel a annoncé, ce lundi, la mise en place de nouvelles mesures pour lutter contre la pandémie de Covid-19. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

Le Premier ministre Xavier Bettel a annoncé, ce lundi, la mise en place de nouvelles mesures pour lutter contre la pandémie de Covid-19. (Photo: Matic Zorman / Maison Moderne)

Le Premier ministre Xavier Bettel et la ministre de la Santé Paulette Lenert ont confirmé, ce lundi, de nouvelles mesures pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Dès jeudi, cafés et restaurants devront fermer leurs portes.

L’annonce était attendue . Les restaurants et cafés devront fermer pour une durée de trois semaines dès jeudi, ont annoncé le Premier ministre Xavier Bettel (DP) et la ministre de la Santé Paulette Lenert  (LSAP), en conférence de presse ce lundi. «Au vu de l’évolution des chiffres des derniers jours, nous avons demandé à la Chambre de voter le texte déposé la semaine dernière. Le vote se déroulera mercredi en plénière et devrait entrer en vigueur dès le lendemain», a précisé le Premier ministre, qui ajoute que le couvre-feu reste également d’actualité et sera prolongé jusqu’au 15 décembre.

Outre le secteur de l’horeca , le nombre de visiteurs au sein du domicile privé passe de 4 à 2, également jusqu’au 15 décembre, date à laquelle la situation sera réévaluée. «Ce n’est pas parce que les restaurants sont fermés qu’il faut organiser des dîners à la maison», a insisté M. Bettel.

Les théâtres, cinémas, aires de jeu en intérieur seront fermés et la tenue des foires et autres événements sera suspendue. Les magasins resteront, pour leur part, ouverts, bien que le gouvernement appelle néanmoins à éviter les activités non essentielles.

Écoles ouvertes, salles de sport fermées

Les écoles resteront ouvertes – ainsi que leurs cantines –, mais les sorties pédagogiques seront annulées. Le sport y sera en revanche maintenu. Même chose pour les sportifs professionnels qui, du fait de leur métier, pourront continuer à s’entraîner. Les amateurs seront, eux, à nouveau privés de salles de sport, de fitness et de sports collectifs.

«Le sport est important, mais nous ne pouvons pas nous permettre de laisser ouverts des endroits où on ne porte pas de masque», souligne le Premier ministre, qui rappelle qu’il est toujours possible de «se promener à quatre ou faire du jogging», tout en respectant les gestes barrières.

Ces annonces n’ont pas eu l’effet d’une bombe tant elles semblaient inévitables. «Nous avons une situation toujours stable, qui n’est pas catastrophique, mais nous voulons avoir des marges pour la suite des événements. Nos mesures permettent, avec les avis que nous avons reçus, d’anticiper. Le niveau de contamination reste trop élevé et nous prenons ces mesures pour éviter de nous retrouver dans une situation, dans quelques semaines, où nous ne pourrions éviter un confinement total», s’est justifié le Premier ministre.