LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

guide michelin

Le restaurant La Lorraine de Zoufftgen perd son étoile



Le restaurant La Lorraine à Zoufftgen était un des rares étoilés de Moselle. Ce n’est plus le cas.  (Photo: Capture d'écran/Google Map)

Le restaurant La Lorraine à Zoufftgen était un des rares étoilés de Moselle. Ce n’est plus le cas.  (Photo: Capture d'écran/Google Map)

Le restaurant La Lorraine annonce perdre son étoile à Zoufftgen, alors que l’on attend encore les prix officiels du guide Michelin en fin de journée.

Il semble devenir coutume de devancer le guide Michelin dans ses annonces, surtout s’il s’agit de mauvaises nouvelles. Après le scandale Bocuse de la semaine dernière après l’annonce de la perte de sa troisième étoile, suivi ce week-end par le chef Florent Ladeyn – ancien de «Top Chef» – qui a également déclaré sur les réseaux sociaux perdre son étoile dans le Nord, c’est le chef Lucien Keff, aux commandes du restaurant  La Lorraine  à Zoufftgen, tout près de Dudelange, qui fait part de sa déception sur la page de l’établissement.

Il y déclarait en effet, dès hier: «La Lorraine ne brille plus parmi les étoiles. ‘Je suis mauvais’ est la première émotion que j’ai ressentie après le coup de fil du Michelin, samedi après-midi.

2020 est l’année où l’on nous a retiré l’étoile. ‘Pas assez constant’ m'ont-ils dit.»

Défiance envers le guide Michelin?

Ces annonces, proches ou plus lointaines, ont été faites alors que la publication officielle du nouveau guide rouge, de ses listes, de ses étoiles en plus ou en moins, ne sera faite qu’au cours de cet après-midi. Cette tendance à ne plus attendre la cérémonie officielle pour dévoiler les sanctions du Michelin sur les réseaux sociaux semble se faire l’écho d’une certaine défiance et d’un désamour progressif des restaurateurs pour le célèbre guide gastronomique, notamment en France, suite aux affaires Veyrat et Bocuse.

Rappelons qu’Ilario Mosconi , qui avait perdu en décembre dernier sa seconde étoile à Luxembourg, dans le Grund, était quant à lui resté discret sur la nouvelle jusqu’aux annonces officielles du Michelin Belux, bien qu’il eût été également prévenu en amont.

Du rouge au vert

À noter également, pour cette édition 2020: le guide rouge passe au vert avec une première sélection «Gastronomie Durable» qui devrait compter une cinquantaine de tables françaises, peu importe leur «niveau hiérarchique» dans le Michelin. Le logo de ce niveau – assiette, Bib Gourmand, étoile(s) – sera alors affiché en vert.