POLITIQUE & INSTITUTIONS — Monde

Restrictions pour les voyageurs

Les résidents du Chili, du Koweït et du Rwanda peuvent revenir



À partir de ce lundi 11 octobre, les résidents du Chili, du Koweït et du Rwanda peuvent revenir au Luxembourg sans l’obligation de présenter un motif de voyage spécifique. (Photo: Nader Ghavami)

À partir de ce lundi 11 octobre, les résidents du Chili, du Koweït et du Rwanda peuvent revenir au Luxembourg sans l’obligation de présenter un motif de voyage spécifique. (Photo: Nader Ghavami)

Suite aux dernières recommandations du Conseil de l’Union européenne, le Luxembourg a mis à jour sa liste des pays tiers dont les résidents sont exemptés de restrictions temporaires vers le Grand-Duché.

Les habitants du Chili, du Koweït et du Rwanda sont désormais libres de revenir au Luxembourg sans restrictions temporaires puisque la dernière recommandation du Conseil de l’Union européenne a levé les restrictions en la matière, notamment pour les déplacements non essentiels.

À l’inverse, la Bosnie-Herzégovine et la Moldavie ont été ajoutées à la liste des pays tiers dont les résidents sont soumis à des restrictions temporaires de voyage. Ainsi, les ressortissants de pays tiers ayant leur résidence en Bosnie-Herzégovine ou en Moldavie ne seront plus autorisés à entrer sur le territoire luxembourgeois pour des voyages non essentiels, et ce à partir de ce lundi 11 octobre 2021.

À noter que la preuve de résidence est à charge du ressortissant de pays tiers.