POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Loi Covid

Reprise des visites dans les hôpitaux luxembourgeois



Les patients hospitalisés pourront revoir leurs proches, sauf ceux séjournant en soins palliatifs, en soins intensifs et en unité Covid. (Photo: Nader Ghavami/Maison Moderne)

Les patients hospitalisés pourront revoir leurs proches, sauf ceux séjournant en soins palliatifs, en soins intensifs et en unité Covid. (Photo: Nader Ghavami/Maison Moderne)

Horaires, justificatif de non-infection au Covid-19, mais aussi respect des gestes barrières et des mesures sanitaires restent toutefois la norme, prévient la Fédération des hôpitaux luxembourgeois.

Interdites depuis la fin octobre 2020 , les visites aux proches hospitalisés vont à nouveau être autorisées au Luxembourg, annonce ce vendredi la Fédération des hôpitaux luxembourgeois (FHL), sur base du projet de loi 7836  dont le vote est programmé ce samedi à la Chambre des députés.

Dès dimanche, les visites reprennent à raison de deux personnes maximum par lit en parallèle, et cela afin de garantir le respect des règles de distanciation sociale. Le port du masque chirurgical, la désinfection des mains et le respect d’une distance interpersonnelle de 1m50 sont également de rigueur, tout comme la preuve d’une non-infection au Covid-19.

Un certificat ou un autotest à réaliser sur place

Pour ce faire, un contrôle est prévu à l’entrée. Celui-ci se fera à l’aide de l’application CovidCheck ou d’un QR code. Les visiteurs peuvent aussi se munir d’un certificat, à savoir une attestation de vaccination, d’un test PCR négatif (valide 72 heures), d’un autotest antigénique certifié (valide 48 heures) ou d’un certificat de rétablissement (valide 6 mois).

Dans le cas où les visiteurs n’auraient pas l’un de ces documents, ils peuvent toujours réaliser un autotest antigénique rapide, par prélèvement nasal, sur place, mais sans certification, précise encore la FHL.

À noter que la mesure concerne tous les services d’hospitalisation à l’exception des zones Covid, des soins palliatifs et des soins intensifs. Enfin, les visites ne peuvent avoir lieu qu’entre 15h et 19h.