POLITIQUE & INSTITUTIONS

Un financement en suspens



findel_maison_moderne.jpeg

Un an après l’annonce officielle, le financement des travaux du tarmac devrait être fixé «à l’automne». (Photo: Maison moderne / archives)

Chaque jeudi, la rédaction de Paperjam.lu revient sur les événements ayant marqué l’actualité un an auparavant. Cette semaine, retour sur le chantier de la piste du Findel.

Le 5 octobre 2015, le ministre du Développement durable et des Infrastructures, François Bausch, annonçait la rénovation complète du tarmac de l’aéroport de Luxembourg. Des travaux estimés, à l’époque, entre 50 et 80 millions d’euros. Depuis, les chiffres ont été revus à la hausse, «entre 80 et 100 millions d’euros», selon le ministre: un projet coûteux mais indispensable.

Trois projets en un

Mais le chantier va bien au-delà des simples problématiques sécuritaires. Les travaux ont en effet pour objectif d’obtenir la certification de l’aéroport de Luxembourg dans le cadre du ciel unique européen. Cette mise aux normes permettra à l’espace aérien du Grand-Duché de faire partie du bloc européen où figurent l’Allemagne, la Belgique, la France, les Pays-Bas et la Suisse; une zone où transite pas moins de 50% du trafic aérien de l’Europe.

Face à l’envol du nombre de voyageurs, la rénovation du tarmac sera également accompagnée d’un élargissement de la piste. Car ces cinq dernières années, les chiffres de fréquentation sont en hausse: +60% entre 2010 et 2015. L’aéroport ne cache pas, par ailleurs, son ambition de franchir la barre des cinq millions de passagers annuels.

Le financement, toujours en question

Les travaux devraient débuter en 2017 pour s’achever en 2020. Mais pour l’heure, le financement de la future piste reste encore à trancher. Car au vu des réglementations européennes, l’État ne pourra financer le chantier qu’à hauteur de 50%. Un an après l’annonce officielle, la rénovation et l’élargissement de la piste du Findel doivent donc faire l’objet d’un projet de loi «à l’automne», selon le calendrier des Ponts et Chaussées en charge de l’élaboration de l’avant-projet de loi définitif.

De grandes ambitions

Le chantier de la piste du Findel n’est toutefois pas le seul projet de l’aéroport. Fin juin, François Bausch dévoilait notamment sa volonté de faire du Findel un «airport city» avec l’ambition d’en faire «une porte d’entrée remarquable».