POLITIQUE & INSTITUTIONS

Étudiante et frontalière

«Passer le barreau à Luxembourg»



lareleve_gaelleleclerc.jpg

En tant que frontalière, Gaëlle Leclerc a été naturellement intéressée par le Luxembourg comme lieu d'étude. (Photo: DR)

Chaque mercredi, Paperjam.lu donne la parole à un étudiant de l'Uni pour connaître ses aspirations, ses ambitions... son opinion au sujet du pays d'aujourd'hui, et de demain.

Nom: Leclerc

Prénom: Gaëlle

Nationalité: française

Âge: 23 ans

Éducation: Licence à Nancy en droit privé et sciences criminelles puis Master 1, toujours à Nancy en droit civil et contentieux.

Études en cours à l'Uni: Master 2 en droit européen

Pourquoi as-tu choisi d'étudier à l'Uni? «Pour élargir mes horizons, tant au niveau des connaissances en droit européen qui n'étaient pas suffisamment développées via mes expériences précédentes que pour me faire une impression du type d'étude qui pouvait se donner de l'autre côté de la frontière. En tant que frontalière, j'ai effectué l'essentiel de mes stages d'étudiant au Grand-Duché.

Quel sera ton projet professionnel au sortir de tes études? «Avocate en contentieux, je souhaiterais passer le Barreau à Luxembourg.

Souhaiterais-tu exercer cette profession au Luxembourg? «Forcément oui. Mes parents ont fait tous les deux carrière au Luxembourg. Ils m'ont encouragée à venir au Grand-Duché.

Dans 10 ans, le Luxembourg sera: «Je ne sais pas s'il sera toujours aussi attractif mais je l'espère. J'aimerais qu'il soit l'endroit où je puisse m'épanouir professionnellement.»