COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Communication

Carte blanche (8/8)

Les deux extrêmes du restaurant



carteblanchephoto_mikezenari.jpg

(Photo: Mike Zenari)

À l’occasion de la fin d’année, Paperjam a laissé une carte blanche à ses collaborateurs photographes réguliers. Ils partagent avec vous l’impression laissée par une photo réalisée pour Paperjam. Dans l’envers de l’objectif. Suite de la série avec Mike Zenari.

J’ai eu la chance de suivre Cyril Molard, chef du restaurant Ma Langue Sourit, qui a obtenu ses deux étoiles au guide Michelin. Cette photo me plaît beaucoup à cause des deux reflets. On a l’impression d’avoir une double exposition, mais ce n’est qu’une photo.

On voit la cuisine et le restaurant. Entre les deux salles, il y a la cuisine, séparée du restaurant par une porte vitrée avec un miroir sans tain.

Comme ma silhouette devant le miroir ne laissait pas passer la lumière du jour dessus, elle dévoile l’action en cuisine.

Cela montre aussi les deux extrêmes de la vie des restaurants. D’un côté le stress/l’action/la magie en cuisine, de l’autre la tranquillité/le plaisir de manger, etc.


Mike Zenari