POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Michel Wolter - CSV

«Les communales seront d'une importance capitale»



Michel Wolter: «J'espère voir en 2018 le CSV revenir au gouvernement». (Photo: DR)

Michel Wolter: «J'espère voir en 2018 le CSV revenir au gouvernement». (Photo: DR)

Chaque jeudi, Paperjam donne carte blanche à un politicien, dans laquelle il évoque ses débuts, la manière dont il perçoit l’évolution de son parti, et un fait d’actualité qui l’a marqué. Aujourd’hui: Michel Wolter (CSV), bourgmestre de Bascharage.

Monsieur Wolter, quel a été votre premier acte militant?

«J'ai commencé à militer au sein du CSV dès l'âge de 17 ans, en 1980.

Mon premier acte militant a été de coller des affiches et distribuer des tracts pour les élections communales, l’année suivante.

Comment envisagez-vous l’avenir politique du CSV au regard des prochaines échéances électorales?

«Les élections communales de 2017 seront d'une importance capitale, constituant un test et un passage naturel pour aborder les élections nationales de 2018 en de bonnes conditions.

Pour Bascharage, j'espère que les actuelles critiques très flatteuses de notre population se transformeront en résultat positif.

L’année suivante, dans le cadre des législatives, j'espère voir revenir le CSV au gouvernement  

Qu’avez-vous retenu de l’actualité de ces derniers jours? Quel événement vous a plus particulièrement marqué? Et pourquoi?

«Quatre clubs sportifs de notre commune – en football, handball, basketball et tennis de table– évolueront tous au niveau supérieur de leur championnat respectif la saison prochaine. Ceci est une première historique pour Bascharage!»