POLITIQUE & INSTITUTIONS

L'Uni, moteur d'intégration

«L’endroit idéal pour faire sa carrière»



lareleve_sina_goli_boushehri_0605.jpg

Pour Sina Goli Boushehri, l'Uni propose des aides précieuses pour les étudiants qui en ont besoin. (Photo: DR)

Chaque mercredi, Paperjam.lu donne la parole à un étudiant de l'Uni pour connaître ses aspirations, ses ambitions... son opinion au sujet du pays d'aujourd'hui, et de demain.

Prénom: Sina

Nom: Goli Boushehri 

Nationalité: Iranienne

Âge: 26 ans

Éducation: Je suis arrivé au Luxembourg il y a 10 ans en tant que réfugié politique. J’y ai terminé mes études secondaires avant de partir à Louvain-la-Neuve pour effectuer un bachelor en sciences économiques et de marketing. Je suis en 3ème année de bachelor en gestion, option banque, à l'Uni.

Pourquoi as-tu choisi de rejoindre l'Uni? «J’habitais donc déjà au Luxembourg et j’ avais beaucoup entendu parler de l’Uni qui devenait de plus en plus populaire. Beaucoup de mes amis s’y sont dirigés, l’institution avait gagné en crédibilité. J’y ai retrouvé aussi des anciens étudiants d’Arlon. Et puis pourquoi pas bénéficier à proximité de chez soi de l’encadrement académique, tout en ayant la possibilité de pour faire des stages et jobs d’étudiants intéressants. Je voulais aussi souligner tout le soutien et dispositif de l’État et l’université à disposition des étudiants qui m'ont aidé énormément durant mes études (bourse financière, logement universitaire…), ce qui n’est pas le cas forcément dans tous les pays. 

Quel sera ton projet professionnel au sortir de tes études? «Je me spécialise dans la banque et j’ai déjà réalisé des stages dans le secteur. Je viens de débuter un nouveau stage de six mois dans une institution luxembourgeoise. Cela me permet de découvrir des spécialisations alors que la formation reçue est plutôt générique. La découverte du travail sur le terrain me paraît importante. Je retiens ainsi le stage effectué l’été dernier dans une banque japonaise au sein du département en charge de la Gestion du risque.

Souhaiterais-tu exercer cette profession au Luxembourg? «Oui, évidemment. La place bancaire continue d’offrir des opportunités et des rémunérations intéressantes. Les entreprises viennent aussi régulièrement à la rencontre des étudiants, par exemple durant les salons de recrutement. C’est l’endroit idéal pour faire sa carrière.  

Dans 10 ans, le Luxembourg sera... «Du point de vue de l’Uni je pense que le Luxembourg commence à se faire connaître de plus en plus des étudiants étrangers. Je note d’ailleurs que les étudiants participants aux programmes Erasmus sont aussi des ambassadeurs de l’Uni à l’étranger. Depuis 10 ans, la communauté iranienne est plus nombreuse au Luxembourg, ce qui me fait dire que la société s’habitue à la présence des étrangers, dont les étudiants étrangers dans les résidences de l’Uni. Quant à mon pays d’origine, je dirais que la situation actuelle ne laisse guère place à la prévisibilité.»