PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS

Le Luxembourg passe au vert



claude_turmes_dr.jpg

Claude Turmes: «La solution doit passer par le développement d’outils financiers.» (Photo: Licence CC)

Chaque jeudi, la rédaction de Paperjam.lu revient sur les événements ayant marqué l’actualité un an auparavant. Cette semaine, le député européen Claude Turmes propose des pistes pour relancer les investissements dans les énergies vertes en Europe.

Il y a un an, les 28 ministres européens de l’Énergie se réunissaient pour un conseil informel. Profitant de cette occasion, le député vert Claude Turmes leur a présenté ses idées pour développer les investissements dans les énergies renouvelables dans l’Union européenne. D’après lui, «les moyens mis dans les énergies vertes dans l’UE sont en déclin depuis 2010», alors que l’investissement mondial était en hausse de 16% l’année précédente.

Dans ce sens, il estime que le développement d’outils financiers pourrait relancer les investissements. Les coûts de départ étant conséquents, la solution serait de créer des fonds de garantie pour rassurer les banques sur les garanties de remboursement.

Une Bourse 100% écologique

Un an après au Luxembourg, la première plateforme au monde 100% dédiée aux instruments financiers verts est inaugurée. Leader mondial sur le marché des obligations vertes, la Bourse de Luxembourg a lancé le Luxembourg Green Exchange (LGX). Avec 114 green bonds émis depuis 2007 pour un montant total de 45 milliards de dollars, l’émission d’obligations vertes devrait atteindre les 100 milliards de dollars en 2016.

Après le lancement du nouveau label «financement climatique» par Luxflag le 23 septembre 2016, le pays veut donner à la place financière un rôle central dans la lutte contre le réchauffement climatique.