POLITIQUE & INSTITUTIONS
POLITIQUE

L'immanquable du week-end

Faire venir la ferme en ville



ferme_en_ville1-4.jpg

Une des rares occasions pour les citadins de rencontrer ceux qui produisent ce qu'ils mangent. (Photo: Happy Dayz)

À l’initiative de l’association des Jeunes agriculteurs, la première édition du «Bauerenhaff an der Stad» verra une véritable ferme s’installer au centre-ville ce week-end.

Partant du constat que les citadins ne connaissent plus assez la vie à la campagne, l’association Lëtzebuerger Landjugend a Jongbaueren (jeunes ruraux et jeunes agriculteurs) a eu l’idée d’amener le travail de la ferme à la ville. Le temps d’un week-end, c’est donc une sorte de foire agricole qui se tiendra place de la Constitution, avec une quarantaine de participants qui viendront présenter leurs animaux et leurs produits. «Nous voulons montrer nos métiers et faire connaître nos filières», explique Jeff Boonen, au comité de l’association.

Ainsi, le public pourra approcher les animaux et comprendre le travail qui est réalisé avec eux: vaches laitières et vaches à viande, cochons, moutons, chèvres, lapins, poules et canards. Les plantations de fruits et légumes, de céréales ou de raisins seront également présentées avec des explications. Des démonstrations de matériel agricole et des techniques de production et les nouveautés en matière de tracteurs seront aussi du nombre.

Du côté du marché aux produits locaux, «nous avons choisi de faire appel à des jeunes producteurs qui proposeront fromages, liqueurs, fruits, légumes, miel, viandes et charcuteries, tous de production luxembourgeoise». Enfin, pour ponctuer l’événement, les visiteurs pourront assister à des démonstrations de cuisine par des chefs luxembourgeois. Une calèche tirée par des chevaux assurera par ailleurs la navette depuis le Glacis.

Le but est bien évidemment de faire découvrir l’agriculture à de nombreuses familles, mais aussi de renforcer le dialogue entre les producteurs et les consommateurs. «Notre but est de leur expliquer comment se déroule la production agricole et pourquoi nous faisons de tels choix, mais nous souhaitons également les écouter pour mieux comprendre leurs attentes.» L’événement sera axé sur l’échange, dans la continuité directe du site internet www.fro-de-bauer.lu, mis en place en septembre 2016, qui permet aux consommateurs de poser des questions aux agriculteurs luxembourgeois.

Lëtzebuerger Landjugend a Jongbaueren

L’association des jeunes du milieu rural et des jeunes fermiers compte environ 700 membres à travers le pays. Son objectif est de rassembler des jeunes (moins de 40 ans) pour des activités ludiques, sociales et pour faire entendre leur voix. La course de moissonneuses batteuses est un des événements les plus suivis, avec quelque 6.000 spectateurs chaque année. Plus discrètement, l’association se met régulièrement au service de communes avec leurs «36h de bénévolat». «Nous proposons aussi des formations continues, notamment autour de l’entrepreneuriat», explique Jeff Boonen, membre du comité de l’asbl. Il veut faire savoir que l’agriculture a changé et a besoin d’aides et de développements spécifiques, notamment pour l’accès au foncier, le déploiement d’activités de niche, de permaculture, de biologique…

 

Bauerenhaff an der Stad, samedi 1er et dimanche 2 avril 2017

Place de la Constitution à Luxembourg-ville, 10h-18h

Événement organisé par l’asbl Lëtzebuerger Landjugend a Jongbaueren

Avec le soutien de la Ville de Luxembourg et sous le patronage du ministère de l’Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs